Modern technology gives us many things.

Fadel Barro sur le nombre de députés : “C’est le tong-tong national qui se poursuit”

L’Assemblée nationale a voté, hier, le projet de loi portant modification du Code électoral faisant ainsi passer le nombre de députés de 150 à 165. Un forcing du Président Macky Sall qui a abouti grâce à la majorité qui a dicté sa loi. Du côté de l’opposition comme de la société civile, l’on s’arrache les cheveux de rage.

“En réalité, on cherche à caser de la clientèle politique. C’est le tong-tong national qui se poursuit à travers l’augmentation du nombre des députés”, fulmine Fadel Barro du mouvement “Y en a marre”. A l’en croire, “la diaspora est juste un prétexte. Parce que ce sont des Sénégalais”. “Le plus important, c’est comment outiller les députés que nous avons à mieux nous représenter. Un tel débat nous intéresserait, mais s’il s’agit d’augmenter le nombre, cela ne sert absolument à rien”, soutient-il.

Les commentaires sont fermés.