Modern technology gives us many things.

Exploitation des mines d’or de Sabodala : plus de 5 milliards CFA dans les caisses de l’Etat en 2012

 orLa société Téranga Gold Corporation, qui exploite l’or de Sabodala, à Kédougou (sud-est) a versé plus de 5 milliards de francs CFA au Trésor public sénégalais en 2012, au titre de la redevance minière liée à ses activités, a révélé, mercredi à Dakar, le ministre de l’Energie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye.

« Sabodala a commencé en 2009 son exploitation, tout se passe assez bien. Depuis lors, les différentes redevances ont été payées », a-t-il déclaré lors d’un débat à l’Assemblée nationale où il répondait à une question orale du député Demba Diop.

Selon le ministre de l’Energie et des Mines, de 2,109 milliards de francs en 2009, la redevance versée à l’Etat par Téranga Gold Corporation a atteint 5, 462 milliards CFA en 2012, contre 2,631 milliards et 3 milliards de francs CFA respectivement en 2010 et 2011.

Téranga Gold Corporation a accepté de relever de 3 à 5% la redevance minière durant le reste de la concession, selon Aly Ngouille Ndiaye, qui est revenu les péripéties ayant abouti au versement de cette redevance.

« Les premiers redevances ont été calculés sur la base d’un taux de 3%, parce que malgré la fameuse contribution sociale votée par la loi rectificative de 2012, les sociétés minières dans leur ensemble n’ont pas accepté de payer ces redevances spéciales du fait de la stabilisation fiscale évoquée dans le code minier », a-t-il expliqué.

« Pour les entreprises minières, la contribution spéciale remet en cause la stabilisation fiscale », a souligné le ministre au cours de ses échanges avec les députés, qui portaient sur différents sujets relatifs aux phosphates de Matam et l’or de Sabodala.

« L’Etat continue de renégocier, mais les entreprises ont différentes parades qui leur permettent de mettre à l’abri cet argent et de ne pas le reverser à l’administration fiscale », a souligné le ministre de l’Energie et des Mines.

Les commentaires sont fermés.