Modern technology gives us many things.

Exclusivité xibaaru : le fils de Metsu réclame le corps de son père.

Un cri du cœur à travers des propos émouvants. Le fils d’un grand serviteur du Sénégal, Enzo Moussa Metsu, fils du regrétté Bruno, entre larmes et sanglots, nous explique les dernières volontés de son père qui s’était converti à la religion musulmane :

enzo metsu‘’Je veux respecter et faire respecter la volonté de mon père. Mon père est musulman et il a voulu que sa dernière demeure soit au Sénégal et au cimetière musulman. Il m’a demandé de le présenter au people sénégalais avec son costume gris qu’il portait toujours pendant les matchs. Après je le récupère et je le garde ! Je suis prêt à saisir le Procureur de la République pour que les dernières volontés de mon père soient respectées. On a passé les vacances ensemble et il m’a raconté beaucoup de choses. Ces derniers jours il ne pouvait plus parler mais avant d’être comme ça, il m’a dit de ne pas oublier. Au mois de septembre, après Dunkerque il est venu dormir avec moi à la maison. Ma maman et moi lui donnions sa soupe à la cuillère, après on l’a couché, il pleurait beaucoup mais était heureux’’.

bruno costumeAbdou Karim Metsu s’était en effet converti à la religion musulmane en 2002 pour épouser Rokhaya Ndiaye, plus connue sous le nom de Daba Ndiaye. De cette union est né Enzo Moussa Metsu, son fils ainé et copie de son père. Par la suite, Bruno Metsu se mit avec une autre femme du nom de Viviane Dièye avec laquelle il eut deux enfants.

Aujourd’hui que Bruno n’est plus là, ses deux familles vont-elles se déchirer ? En annonçant que Bruno Metsu serait enterré dans le caveau familial au cimetière de saint Lazare, Viviane Dièye vient de poser un acte qu’elle aura du mal à mener jusqu’au bout, à moins d’avoir une lettre notariée qui prouve que Bruno Metsu avait changé d’avis au dernier moment !

Le premier point de diversion se révèle déjà, à savoir s’il sera enterré selon le rite musulman ou chrétien.

Voici une grosse épine dans le pied des autorités d’autant plus que Macky Sall, en présentant ses condoléances, n’avait cité que Viviane Dièye, par méconnaissance peut-être de l’existence des deux familles, Enzo et sa maman vivant à Paris dans la maison familiale !

La guerre des Metsu aura-t-elle lieu ?

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.