Modern technology gives us many things.

Etudiant tué…Degg Moo Woor réclame la démission du ministre Amadou Ba

Suite au décès de l’étudiant Fallou Séne, tué par balle au campus social de l’Université Gaston Berger de Saint- Louis, le Rassemblement pour la Vérité Degg Moo Woor que dirige Pape Modou Fall, par la voix de Moustapha Niang , Coordonnateur départemental de Diourbel s’est prononcé sur la situation et n’a pas manqué de dénoncer ce laxisme de l’Etat du Sénégal qui a conduit à ce drame. Il condamne fermement cette attitude et ce manque de considération et demande la démission des ministres Amadou Bâ des Finances et de Mary Teuw Niane de l’Enseignement Supérieur.

Moustapha Niang, Coordonnateur départemental de RV Degg Moo Woor :

“Nous avons vécu avec beaucoup d’amertume et de désarroi le décès du jeune Fallou Séne. Tout Diourbel est meurtri suite à cet événement malheureux qui est survenu au campus social de l’Ugb, qui constitue une perte énorme d’abord pour ses parents qui se  sont longtemps investis et qui portaient beaucoup d’espoir et Diourbel aussi comptait sur lui, mais tous ces espoirs se sont volatilisés à cause du laxisme et du manque de sérieux de nos gouvernants. Un événement que nous déplorons car Diourbel pleure toujours un autre fils tué dans les mêmes conditions le 24 Août 2014; je veux parler de Bassirou Faye. Deux crimes perpétrés dans des campus sociaux, violant les franchises universitaires, tous tués par balles et durant le régime de Macky Sall. Un phénomène que nous déplorons avec la dernière énergie et que nous condamnons fermement d’exiger la démission immédiate des ministres de l’Enseignement Supérieur et des Finances parce qu’ils constituent l’arbre qui cache la forêt. Les revendications des étudiants sont légitimes et cela ne date pas d’aujourd’hui et c’est malheureux pour ces pauvres étudiants issus de familles démunis et qui se voient massacrés à chaque fois qu’ils élèvent la voix pour réclamer ce qui leur revient de droit : la bourse. Nous exigeons à ce que toute  la lumière soit faite sur cette affaire et que les auteurs de cet acte odieux et barbare soient punis et disons plus jamais ça. Nous demandons aux populations de ne pas suivre, de garder tout leur calme car nous sommes dans le mois de Ramadan un mois de pardon, un mois de grâce. Mais tout aussi nous le crions haut et fort que l’Etat doit cesser de massacrer des gens sans défense”.

Les commentaires sont fermés.