Modern technology gives us many things.

Entretien avec Oumar Wone Directeur général de SNEDAI SENEGAL

La Société Nationale d’édition de documents administratifs et d’identification (SNEDAI) vient de procéder au lancement officiel du visa biométrique à Paris en présence des Ministres Abdoulaye Daouda Diallo et Oumar Gueye,  respectivement Ministre de l’Intérieur et Ministre du Tourisme et des Transports aériens, de l’Ambassadeur du Sénégal en France Paul Badji, des consuls généraux du Sénégal en France et de Monsieur Adama Bictogo, PDG de SNEDAI.

 

            oumar wone snedaiA cette occasion, le Directeur Général de Snedai Sénégal Monsieur Oumar Wone (photo) a accordé une interview à xibaaru

 

Q- Monsieur Wone, Snedai vient de procéder au lancement du visa biométrique. Pouvez-vous nous présenter ce projet et nous dire pourquoi l’organisation d’une telle cérémonie en ce moment précis ?

R- Permettez-moi d’abord de remercier les Ministres et autres autorités qui ont fait le déplacement. C’est un très grand projet que l’Etat du Sénégal a bien voulu confier à Snedai pour son expertise, son savoir-faire et son ouverture sur le continent africain. Ce projet qui nous est confié est de 5 années renouvelables. Depuis le 1er juillet dernier, la délivrance des visas est effective. Ce sont des visas sécurisés qu’on appelle le e visa avec des données biométriques qui permettent au Sénégal d’avoir la traçabilité des flux entrant sur son territoire. C’est une nouveauté qu’il faut saluer car le Sénégal est l’un des premiers pays à prendre une telle décision. Nous sommes honorés de cette mission qui nous est confiée. Depuis lors, nous nous attelons à faire convenablement le travail avec de jeunes cadres sénégalais et africains qui sont dévoués à la tâche et qui  remplissent leur mission convenablement.

La cérémonie est pour nous une occasion de parcourir le projet et d »évaluer le travail qui a été fait depuis le début. Les demandeurs de visa sont très satisfaits et ils l’ont dit devant vous.

Q- Etes-vous satisfait du travail qui se fait jusqu’ici ?

R- Nous sommes très satisfaits même s’il y a des améliorations à faire. Mais compte du nombre de personnes qui viennent au Sénégal, on peut dire que le système fonctionne parfaitement et que les gens parviennent à se faire enrôler, à obtenir leurs visas sans difficultés. Les consuls généraux concernés sont eux aussi satisfaits du travail.

Q- On peut dire qu’il y aura désormais moins de lenteur administrative pour l’obtention des visas.

R- Effectivement, le Ministre de l’Intérieur l’a confirmé tout à l’heure. Il a rassuré tout le monde en précisant que les fiches d’enregistrement seront désormais supprimées à l’aéroport de Dakar. Nous aussi, nous avons augmenté le nombre de machines à l’aéroport. Ces dispositions nous permettent de mieux prendre en charge les requérants qui viennent au Sénégal.

Q-  Qu’est-ce qu’il y a à améliorer ?

R- Nous devons élargir l’espace dans lequel nous nous trouvons au sein de l’aéroport pour mieux gérer le flux, augmenter les machines.

Q- Quels sont les lieux sur lesquels vous êtes présents ?

R-  Naturellement au niveau de l’aéroport de Dakar, Cap Skiring et Ziguinchor. Ce sera ensuite celui de Ndiass. Nous sommes aussi présents sur les postes frontaliers et même ceux qui viennent par voie terrestre, peuvent avoir leurs visas à ces postes.

Q- Donc on peut demander le visa une fois arrivé à l’aéroport ?

R- Effectivement. On peut se faire enrôlé et venir jusqu’à Dakar pour demander le visa et nous saluons cette politique de facilitation du gouvernement sénégalais. Nous accompagnons l’Etat en recrutant des hôtesses d’accueil qui accompagnent les visiteurs.

Entretien réalisé par Djibril Diallo depuis Paris pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.