Modern technology gives us many things.

Entretien avec le Ministre des mines et de l’Industrie Aly Ngouille Ndiaye depuis la Mecque

aly ngouille mecqueLe Ministre des mines et de l’Industrie se trouve actuellement en terre sainte d’Arabie Saoudite pour effectuer le pèlerinage aux Liuex Saints de l’Islam. Ce dimanche il se trouve comme tous les pèlerins du monde à Mouna. Il a reçu le Commissaire Général au pèlerinage le Général Amadou Tidiane qui faisait le tour des tentes pour rendre visite aux pèlerins. Aly Ngouille Ndiaye qui était en compagnie de ses parents du Djolof, s’est confié aux journalistes.

Question : Monsieur le Ministre, qu’est-ce qui vous a motivé à venir en pèlerinage ?

Réponse : Je suis venu pour la première fois en 2007. J’avais prié le Bon Dieu de me permettre de venir tous les deux ans. Je suis revenu en 2009, 2011 et cette année. C’est à la dernière que j’ai décidé de venir car Madame le Premier Ministre devait faire son discours de politique générale qui a été reporté jusqu’au 21 octobre. Je peux dire que mon vœu est exaucé. Donc je rends grâce à Dieu. Et comme l’a dit tout de suite le Commissaire général, ici tous les pèlerins sont logés à la même. La preuve est que tout le monde est habillé de la même façon.

Quelle prière avez-vous formulé ?

J’ai formulé des prières à l’endroit du Président Macky Sall pour qu’il accomplisse de belle manière la mission que lui a confié le peuple sénégalais. J’ai aussi prié pour le Premier Ministre, l’ensemble du Gouvernement, et tout le peuple sénégalais. J’ai aussi prié pour la paix et la stabilité au Sénégal et dans le monde.

Nous avons vu tout de suite une femme vous remercier de l’avoir permis de faire le pèlerinage. On sait aussi que vous avez amené plusieurs personnes ressortissantes du Djolof en pèlerinage. Peut-on savoir les raisons?

Je viens en pèlerinage pour la 4e fois, tous mes parents sont venus avant que je ne sois ministre. J’amène des gens depuis longtemps et je n’ai pas besoin de le dire publiquement, car il n’y a aucun calcul dans ce que je fais. Je suis Ministre il n’y a pas encore deux ans. C’est parce que je suis membre du Gouvernement que les gens s’en rendent compte. Vous savez que tout ce que fait un Ministre est rendu visible. Cette dame qui a pleuré tout de suite, est là grâce au Président Macky Sall qui m’a demandé de le lui donner. Je ne suis qu’un intermédiaire. C’est une militante de la première heure de l’APR qui est récompensée pour son engagement et son militantisme.

Quel message lancez-vous à l’endroit des pèlerins sénégalais?

Des prières pour la paix et le développement économique du Sénégal et du monde entier frappé par la crise. Comme nous sommes en pèlerinage et que tous les vœux sont exaucés, c’est l’occasion de formuler ces prières.

Certaines personnalités considérées comme des VIP préfèrent aller loger dans des endroits huppés et plus calmes. Pourquoi vous avez choisi de venir vivre avec les pèlerins ordinaires? Ces personnes dont vous parlez ont peut-être peur. Elles pensent que les conditions de vie ici sont difficiles. Ce qui n’est pas le cas. Il y a aussi que je le fais depuis 1999. Ce n’est pas aujourd’hui que je suis Ministre que je vais déroger à cette règle. Je ne peux pas aller dans ces endroits et lasser ma mère, mon frère et mes parents ici. Il faut aussi s’approcher des gens sans qui nous ne serions pas ce que nous sommes. Je me sens bien dans ce milieu. J’ai été éduqué comme ça et ceux qui me connaissent savent ce que je dis. Le Président de la République voulait m’offrir un billet, mais j’ai préféré vivre avec les sénégalais, car même si on vient en VIP, on ne sera pas privilégié à Mouna, Arafat et à la kaaba. Ici tout le monde est logé à la même enseigne pour reprendre le Commissaire général. Je sais que si je suis avec mes parents, je ne souffrirai pas.

 Entretien réalisé par Samba Mangane et Bécaye Mbaye

Les commentaires sont fermés.