Modern technology gives us many things.

Entreprenariat : l’Association Créo-Dev de France veut aider les jeunes sénégalais à créer des entreprises sociales

creo dev 1L’Association  »Créo-Dev qui regroupe des entrepreneurs issus des quartiers populaires d’Aulnay-sous-Bois dans la banlieue parisienne, est au Sénégal depuis le 8 décembre dernier une mission de prospection.

          Au nombre de 15, ces entrepreneurs et membres d’Associations qui viennent au Sénégal depuis 4 ans, ont un vaste chantier concernant les jeunes sénégalais qu’ils veulent aider à avoir leurs propres entreprises. En décembre 2012, ils sont venus au Sénégal qu’ils considèrent comme un véritable carrefour entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, cause d’un certain nombre d’opportunités d’affaires qu’il présente et le potentiel qu’il possède et qui ne s’est pas encore réalisé. Ici, ils ont rencontré le Directeur de cabinet du Chef de l’État à qui ils ont témoigné de leur volonté de soutenir le développement économique du pays.

          C’est dans ce cadre que Créo, organise un déplacement au Sénégal avec la présence d’entrepreneurs Français et de membres du Collectif Solidarité Sénégal dans le but de mettre en place des actions entrepreneuriat social. Créo -Dev quii souhaite soutenir le Gouvernement sénégalais à relever le challenge lancé par le Président Macky Sall, à savoir la création de 150 000 emplois.

          Pour le Président de l’Association Moktar Farhat, «le déclic est venu de la rencontre avec les jeunes de la diaspora en France à qui nous avons permis de créer leur propre entreprise sur place. Ainsi 400 entreprises ont été mises sur pied avec la création d’un millier d’emplois par de petites structures en Seine Saint-Denis ».  C’est cette expérience qu’ils veulent transférer au Sénégal et grâce au soutien de Bassirou Gaye de l’Ambassade du Sénégal qui est chargé de mission de leur association, ils ont rencontré différentes personnalités parmi lesquelles quelques membres du Gouvernement. Ils ont déjà rencontré le Ministre de l’Industrie et des Mines Monsieur Aly Ngouille Ndiaye et doit être reçu lundi matin par le Ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Monsieur Mamadou Talla, après une visite de terrain en Casamance le week-end. Pour Momar Dieng vice-président de l’Association, «nous avons commencé à œuvrer dans les quartiers sensibles depuis 2003 et pendant ces 6 dernières années, nous avons travaillé sur la mise sur pied de plus de 300 entreprises ». Ce qui leur a permis d’avoir une maturité qui leur permet de s’implanter au Sénégal.

          Son point de vue est partagé par Abdoulaye Tandia qui explique comment il travaille avec des partenaires parmi lesquels l’ancien footballeur international, Souleymane Sané avec des écoles de la Casamance, dans le domaine sportif. Sur place ils montent des projets agricoles pour les jeunes footballeurs scolarisés qui n’ont pas la chance de faire carrière dans le football.

          L’Association Créo-Dev travaille aussi à Rufisque avec madame Oumou Kalsom Seck Ndiaye qui a ouvert une école de formation en couture, broderie et artisanat depuis 2009. Ce partrenariat lui a permis d’offrir des machines à coudre aux jeunes filles de Rufisque et Bargny.

Titi pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.