Modern technology gives us many things.

Enfin la Tunisie choisit un Premier ministre de transition

tunisie pm mehdiAprès deux mois de tractations tendues regroupant 21 partis, le ministre sortant de l’industrie Mehdi Jomaa (photo), 51 ans a été choisi pour former un gouvernement d’indépendants afin de sortir la Tunisie de la crise politique. Enfin un espoir de sortie de la crise politique en Tunisie? L’accord arraché à la dernière minute, dimanche, sur le futur Premier ministre, malgré le boycott d’une partie de l’opposition a suscité un mélange de soulagement et d’appréhension. Le ministre sortant de l’Industrie Mehdi Jomaâ, un ingénieur discret de 51 ans, a été désigné samedi soir pour former un gouvernement d’indépendants afin de sortir la Tunisie de la profonde crise politique déclenchée le 25 juillet après l’assassinat du député d’opposition Mohamed Brahmi. L’intéressé ne s’est pas exprimé publiquement depuis sa désignation, à l’issue de deux mois de tractations tendues regroupant 21 partis, dont les islamistes d’Ennahda qui se sont engagés à quitter le pouvoir. « Mercredi nous allons annoncer la date de prise de fonction du nouveau gouvernement », a indiqué le secrétaire général du syndicat UGTT, Houcine Abassi, principal médiateur de la crise politique. Mais de nombreux défis subsistent, malgré l’engagement du Premier ministre islamiste Ali Larayedh à démissionner. Ennahda a ainsi répété ces dernières semaines que le futur cabinet apolitique, qui doit conduire la Tunisie vers des élections en 2014, ne pourra entrer en fonction que si en parallèle la Constitution, en cours d’élaboration depuis deux ans, et la loi électorale sont adoptées

Les commentaires sont fermés.