policier tireLa clameur s’est à peine calmée sur le regrettable scandale qui s’est récemment produit à Mbacké incriminant pas moins de quatre policiers mis aux arrêts depuis 48 heures. Pourtant après la mort de ce jeune apprenti chauffeur, Ibrahima Samb, une autre affaire incriminant encore un limier, (il était en faction sur l’avenue Blaise Diagne) a éclaté risquant de raviver la polémique. Les faits en question se sont produits hier, en début de soirée, à hauteur de la poste Médina. Selon des témoins, un jeune ressortissant de la Guinée Conakry répondant au nom de Mamadou Aliou était poursuivi par un agent de la police qui voulait s’atteler à un contrôle de routine sur les documents du véhicule dit « scooter ». Toujours selon nos sources, pris de panique, le jeune Guinéen accéléra pour rouler à une allure indescriptible. Mais, c’était sans compter avec l’agent de police, qui enfourcha également un « scooter » pour le poursuivre. La suite fut comme un film d’ Hollywood.  A bord de leurs  « scooters » ils se sont donnés en spectacle sur l’avenue Malick Sy. C’est alors  malheureusement, que  rattrapé, le jeune Guinéen Se fit tirer le bout du teeshirt par son poursuivant. Il tomba brutalement  sur l’asphalte et resta inerte pendant au bas mot une demie heure.
Les sapeurs-pompiers ont dû lui faire porter un collier dit cervical afin d’immobiliser son cou qui s’est fracturé suite à la chute. Nous osons espérer qu’une enquête sera ouverte aux fins d’élucider cette affaire.
A suivre…

PARTAGER