Modern technology gives us many things.

El hadji Kassé vante la rigueur et la transparence du processus électoral sénégalais

Le processus électoral sénégalais est “transparent”, “rigoureux” et “dynamique”, a soutenu, dimanche à Dakar, El hadji Hamidou Kassé, le ministre Conseiller en communication du président de la République Macky Sall.

Interrogé à l’émission hebdomadaire politique “Le Point” de la RTS (public), M. Kassé s’est dit “étonné” de la démarche d’une frange de l’opposition qui a entamé des visites à certaines ambassades occidentales pour dénoncer le processus électoral.

“Je pense que l’opposition est dans son rôle. Nous sommes dans un pays démocratique (…). C’est salué à travers le monde. Ce n’est pas le président Macky Sall qui est à l’origine de ça. C’est vrai que nous avons entamé un processus de modernisation et de renforcement de la démocratie sénégalaise”, a-t-il indiqué.
Selon lui, la tradition de la démocratie sénégalaise est un legs que le président Sall est en train de “gérer” et va “transmettre aux générations futures”. Parlant de la diplomatie sénégalaise, El hadji Hamidou Kassé s’est félicité du “regain” noté dans le secteur les “nombreuses visites de chefs d’Etat de grandes puissances au Sénégal depuis 2012”.
“Sur le plan international, le président Macky Sall a reconnecté notre pays, tout en gardant les partenaires traditionnels comme la France (…)” a souligné le responsable du Pôle Communication de la présidence de la République. Et El hadji Kassé d’ajouter que “le Sénégal a diversifié ces partenaires, sur le socle de ces partenariats traditionnels comme avec les pays arabes, les Etats-Unis, la France, l’Union européenne, la Chine, l’Inde”. Expliquant que “cela se reflète dans la configuration de l’économie sénégalaise”. Par ailleurs, le ministre conseiller en communication du président Sall a qualifié de “bilan élogieux” les réalisations faites par le chef de l’Etat depuis son accession au pouvoir. El hadji Kassé a, à cet effet, cité “les nombreux kilomètres de routes construits, les forages, les investissements dans l’éducation, l’enseignement supérieur, l’énergie, santé, etc.”

 

Les commentaires sont fermés.