Modern technology gives us many things.

Diplomatie : Macky ménage ses voisins et surtout la Gambie

macky yahya 2Le Sénégal réunit depuis jeudi 26 décembre l’ensemble de ses ambassadeurs. Cette conférence qui s’est achevé ce samedi a permis une réflexion sur les nouvelles orientations de la politique étrangère du Sénégal. Depuis le début de son mandat, Macky Sall a mis l’accent sur les pays voisins, touchés par des crises. Mais Dakar veut désormais conquérir des marchés et mise sur l’exportation de ses produits locaux.

Première préoccupation du Sénégal : l’aspect sécuritaire. Dakar soigne ses relations avec ses voisins, en particulier avec la Gambie. Peu après son élection, en mars 2012, Macky Sall avait consacré sa première visite officielle à Yahya Jammeh pour le convaincre de s’impliquer dans le dossier Casamance.

Au-delà de cette question, les deux voisins veulent s’entraider en matière de lutte contre le trafic de stupéfiants. « Je viens de recevoir ce qu’on appelle là-bas la NDA, qui est l’organisme chargé de la lutte contre la drogue en Gambie. Nous sommes en train de mettre en place une collaboration entre la NDA et l’Ocrtis qui gère ces problèmes au Sénégal. Il y a donc une coopération que nous voulons étroite », précise Babacar Diagne, l’ambassadeur du Sénégal à Banjul.

Augmenter les exportations

Dakar veut par ailleurs ajouter une dimension économique à sa diplomatie que Macky Sall qualifie de « discrète ». Le gouvernement souhaite améliorer le climat des affaires et augmenter le volume de ses échanges commerciaux. L’objectif serait notamment d’atteindre une croissance des exportations de 10 % chaque année.

Pour cela, un plan triennal a été mis en place par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations, que dirige le docteur Malick Diop. « Aujourd’hui, le focus est fait sur l’agriculture, l’agro-industrie, où on augmente l’offre exportable. On remet en place un bon système de politique des exportations et c’est à partir de cela qu’on va appuyer les entreprises exportatrices », indique-t-il.

Pour mieux marquer son engagement sur les questions de paix et de sécurité, Dakar a déposé sa candidature au poste de membre non permanent des Nations unies pour la période 2016-2017.

Les commentaires sont fermés.