Cojer
Adama DIAW dit "Diaw Fara"

Comment expliquez-vous votre absence lors de la dernière assemblée générale de la COJER ?

Diaw Fara : Tout d’abord il faut rappeler que ce n’était point une AG mais plutôt une grosse farce médiatique qui visait surtout à redonner une nouvelle santé à notre santé mais c’est raté. Les préalables n’ont pas été respectés.

Il n’y a pas eu de dialogue franc et sincère autour du fonctionnement de la COJER. D’ailleurs lors de cette AG les participants n’ont pas eu droit à la parole c’est pour dire que ce n’était pas sérieux.

Une assemblée générale sans les identités remarquables de la COJER comme Cheikh BAKHOUM, Néné Fatoumata TALL, Issakha DIOP, Papis Sonko, Mareme Babou, Moustapha FALL,  Amadou Niang, Barka Cissé, Moussa Baldé, Cheikh Ndiaye,Papa Malick Ndour, Oumar Ndoye ,Ousmane Baldé, MatarDiop, Ibrahima DIOUF, Birame CISSE, Fatimata SY, Abdoul DIAWO, Moustapha DIOUF, Ousmane THIOUNE vous conviendrez avec moi que c’est plutôt une réunion d’un petit groupe qui cherche à prendre en otage les destinés de la jeunesse républicaine.

Cette incapacité de notre camarade à rassembler la jeunesse républicaine autour de l’essentiel a conduit le Président Macky SALL à annuler la tenue de l’université républicaine de cette année tout en nous invitant à préparer les congres 2018 du parti.

Cette même COJER a lancé son PSE 2019 qu’en pensez-vous ?

Diaw Fara : Encore une fois cela montre l’absence d’imagination de ces gens, c’est aberrant que des jeunes du parti crée la confusion autour du PSE. Du groupe Consultatif de PARIS à aujourd’hui, le gouvernement, le parti et les alliés ont consentis beaucoup d’effort dans la communication pour faire du PSE un terme consacré qui signifie Plan Sénégal Emergent.

Dans la tête des sénégalais le signifie renvoie au programme économique et sociale du Président Macky SALL avec comme horizon 2035.

C’est extrêmement grave que de créer la confusion autour du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Ils pouvaient appeler leur programme PTE PTB ou PTI que sais-je?

D’ailleurs le programme de formation qu’ils ont proposé n’est pas faisable, car pour former 20.milles jeunes par département, il faut au moins deux cohortes de 200 participants par weekend durant 50 weekend et simultanément dans tous les départements ce qui est matériellement impossible.

Malheureusement la précipitation a pris le pas sur une réflexion correcte

J’appelle mes amis à se ressaisir et revenir à la raison. La réélection du Président Macky SALL c’est l’affaire de tout le monde, de la jeunesse et de tout le parti.

Je profite de l’occasion pour  féliciter le Président pour les brillants résultats du PSE qui nous valent  des  avancées économiques et sociales considérables.

Le classement du Sénégal dans le Ding Business le démontre largement.

Justement c’est quoi l’avenir de la COJER NOUVELLE DYNAMIQUE ?

Diaw Fara : Nous allons continuer à nous battre pour une COJER NEW LOOK une COJER inclusive et une COJER dynamique.

Chaque jour nous avons des centaines de jeunes qui adhèrent à notre vision de la COJER cela nous motive à continuer le combat

Nous allons dans les prochains jours lancés nos activités et descendre dans les départements.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here