Modern technology gives us many things.

Développement de l’élevage : Macky Sall appelle au sursaut et à l’innovation

macky portraitDolly (Linguère), 26 nov -! Le chef de l’Etat Macky Sall a invité les acteurs du secteur de l’élevage, mardi, à Dolly, dans le département de Linguère (Nord), à avoir le sens du sursaut et de l’innovation dans le but d’en faire une référence dans la sous-région.

‘’Les éleveurs et les entrepreneurs doivent avoir le sens élevé du sursaut et de l’innovation, afin de faire de l’élevage sénégalais une référence dans la sous-région (…) Nous devons travailler pour que le secteur se développe et permette de créer des richesses au profit des éleveurs’’, a-t-il notamment indiqué.

Macky Sall s’exprimait lors d’une rencontre d’échanges avec les représentants des éleveurs et des organisations professionnelles intervenant dans le secteur. La manifestation s’est tenue dans l’enceinte du ranch que le gouvernement envisage de réhabiliter pour 2,25 milliards de francs.

‘’Notre rencontre d’aujourd’hui que je souhaite périodique constitue un moment privilégié d’échanges qui doit nous permettre d’évaluer les avancées du secteur. Ce secteur est une priorité dans la stratégie de développement économique et social’’, a lancé le président Sall aux participants.

‘’Nous devons avoir ensemble la volonté de développer le secteur de l’élevage. Il nous faut donc un engagement soutenu des acteurs du secteur, notamment les éleveurs à travers l’élevage pastoral et agropastoral’’, a dit Macky Sall.

Il a ainsi réaffirmé l’engagement des pouvoirs publics à accompagner le développement du secteur de l’élevage dans sa phase de modernisation avec l’appui des partenaires techniques et financiers.

‘’Mon ambition pour le secteur de l’élevage apparaît dans le Plan national de développement de l’élevage que je viens de valider avec les objectifs d’amélioration de la productivité et de la compétitivité du secteur, d’un environnement favorable, l’amélioration des mécanismes de mise en marché et du cadre institutionnel d’intervention’’, a-t-il ainsi rappelé.

Le ranch de Dolly, qui couvre une superficie 87;500 hectares, a été inauguré en 1969 par le président Léopold Sédar Senghor, qui en est l’initiateur. Ce vaste étendu frontalier des régions de Fatick, de Kaffrine et de Louga était du temps de sa splendeur le principal lieu de repli du bétail en période de soudure.

Doté à son ouverture de toutes les infrastructures nécessaires à son fonctionnement, notamment un château d’eau d’une capacité de 150 m3, de 8 réservoirs de 50 à 100 m3 et de 78 007 mètres de canalisations souterraine, le ranch a aujourd’hui perdu de son lustre.

La plupart des infrastructures se sont détériorées, poussant les pouvoirs publics à lancer un plan de relance de l’infrastructure. Selon le chef de l’Etat, ledit plan d’un coût de 2, 25 milliards servira à réhabiliter le site.

Les commentaires sont fermés.