dominique ouattara chantal compaoréAprès le Mali l’année dernière, la Côte d’Ivoire va signer, ce jeudi 17 Octobre 2013, un accord de coopération avec le Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre la traite transfrontalière des enfants entre les deux pays. C’est un autre pas que le Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des Enfants dirigé par la Première Dame, Mme Dominique Ouattara s’apprête à franchir dans le processus de remédiation de ce phénomène social. Ainsi, dans le but de finaliser l’accord de coopération entre les deux pays, la Première Dame du Burkina Faso, Mme Chantal Compaoré est arrivée, le mercredi 16 Octobre 2013 par vol spécial en Côte d’Ivoire. Elle a été accueillie par la Première Dame, Mme Dominique Ouattara en personne.« Nous abordons cet évènement dans un état d’esprit serein. Je pense que nous sommes toutes sereines pour aborder le cadre de la traite des enfants. Nous sommes venus pour ça. Et vous savez que cette question est très importante pour nous. Nous venons dans ce cadre afin de pouvoir finaliser le protocole d’accord que nous avons entre le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire », a révélé la Première Dame, Mme Chantal Compaoré.

Mme Dominique Ouattara et Mme Chantal Compaoré signeront ce jeudi au centre de conférence international du Ministère des Affaires Etrangères au Plateau, un accord de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre la traite transfrontalière des enfants.

PARTAGER