Modern technology gives us many things.

Deux experts de la FIFA à Libreville pour un audit sur des fonds alloués à la FEGAFOOT en 2012

La Fédération internationale de football association (FIFA) a envoyé à Libreville deux experts pour un audit sur les fonds alloués à la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), à l’occasion de la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), conjointement organisée par le Gabon et la Guinée-Equatoriale, du 21 janvier au 12 février 2012, a appris APA.


gabon fegafootLa FIFA aurait débloqué 92 000 dollars (environ 46 millions de FCFA) au bénéfice de la FEGAFOOT, qui avait sollicité, début janvier 2012, un appui financier de l’instance dirigeante du football mondial, dans le cadre de la préparation de l’équipe nationale de football, les Panthères, pour la CAN 2012.

Etant donné que celle-ci avait été entièrement prise en charge par l’Etat gabonais, plusieurs observateurs sportifs sont curieux de savoir comment l’ancien bureau fédéral a bien pu utiliser cette somme.

Outre l’audit des fonds, les experts, conduits par l’Italien Primo Corvaro, membre du département des associations, et le Camerounais Prosper Abega, membre des commissions juridiques de la Confédération africaine de football (CAF) et de la FIFA, doivent également procéder à une révision des statuts de la FEGAFOOT.

Cette instance est actuellement dirigée par un Comité de normalisation présidé par M. Dieudonné Ndoumbou Likouni, depuis l’invalidation, par la FIFA, en avril dernier, de l’élection de M. Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, à la tête de la FEGAFOOT, en remplacement de M. Placide Engandzas.

La décision de la FIFA est tombée quatorze jours après l’élection de M. Moukagni-Iwangou, ancien vice-président de la FEGAFOOT, suite à un recours en annulation introduit par son adversaire, l’ancien arbitre international Pierre Alain Mounguengui, actuellement ‘instructeur de la CAF et de la FIFA.

 

Les commentaires sont fermés.