pêcheursCinq pêcheurs sont jusqu’ici introuvables depuis quelques jours, alors qu’ils étaient partis en haute mer, dans les eaux territoriales mauritaniennes, entre Nouadhibou et Nouakchott, pour leurs activités professionnelles, a appris l’agence de presse sénégalaise de bonne source.

Constitués essentiellement de jeunes entre 14 et 30 ans, ces pêcheurs habitent le quartier de Gokhu-Mbathie dans la langue de barbarie, selon la même source.

Elle indique que les recherches entamées par les services compétents et les familles des disparus n’ont jusqu’ici rien donné.

PARTAGER