Modern technology gives us many things.

Dépannage mystique en vue pour une centrale thermique bloquée au…

délestage électricité
La nouvelle centrale thermique d’Aboadze implantée dans la région ouest du Ghana va probablement reprendre service après qu’un consensus ait été trouvé entre les responsables du Volta River Authority (VRA) et des anciens de la localité pour apaiser la colère des dieux qui ont été déplacés.
Après donc la rencontre entre Emmanuel Kofi Buah, le ministère ghanéen de l’Energie et du Pétrole, des responsables de la VRA et des anciens de la localité de Shama, lieu où a été érigé la centrale thermique, les différentes parties ont convenu d’aménager un lieu pour abriter les dieux qui ont été déplacés au profit de l’usine.
La centrale thermique d’une puissance de 132 mégawatts a été mise en service en mars dernier mais est tombée dans une panne mystérieuse après trois mois de fonctionnement. Auparavant les autorités traditionnelles de la localité ont inverti les responsables en charge de l’électricité ghanéenne que si la colère des dieux n’est pas apaisée la centrale thermique ne fonctionnera pas normalement.
Concernant la panne qui paralyse la centrale et qui a été localisée, les techniciens ont fait savoir que c’est une défaillance au niveau de deux des quatre turbines à gaz dans l’installation électrique. Avant que les machines ne cessent de tourner, le directeur de la centrale thermique a estimé qu’au regard de la panne qui a été découverte, il urge de mener une enquête pour en savoir la cause.
Un expert indépendant commis à cet effet pour élucider les causes de la panne de la centrale a révélé que le système qui envoie le carburant dans la centrale développe une anomalie. Pour remettre les installations en service, il a préconisé quelques modifications dans l’installation.
En attendant l’hébergement des dieux délocalisés et la réparation des pannes superficielles trouvées, le ministre de l’Énergie a appelé les populations riveraines et les responsables de la centrale thermique à une bonne coopération dans le milieu.
Rappelons qu’avec la construction de la centrale sur le site d’Aboadze, les autorités ghanéennes on révélé avoir dédommagé les populations qui se trouvaient sur le site.
La centrale thermique d’Aboadze a été projetée par le Ghana et construite par une société norvégienne afin de palier à la grave crise énergétique que le Ghana a connu l’année dernière. Sa réalisation a créé de l’emploi pour certains professionnels ghanéens mais aussi des ouvriers tels que des charpentiers, des maçons … et des électriciens.

KOACI

Les commentaires sont fermés.