Modern technology gives us many things.

Decroix du FPDR lance une alerte sur une modification du…

Mamadou Diop Decroix, coordonnateur national du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) se réjouit de la détermination de l’ensemble des membres de l’initiative pour des élections démocratiques (IED) à faire face à Macky Sall « dont la seule préoccupation est la mise en place d’une machine de fraude et de confiscation de la volonté populaire à la prochaine élection présidentielle de 2019 comme il l’a fait au référendum de mars 2016 et aux législatives du 30 juillet 2017. » Le FPDR réaffirme ainsi l’engagement total de ses organisations membres dans toutes les actions futures qui seront entreprises par l’IED et se prononce en faveur d’une démarche la plus inclusive possible. La conférence des leaders renseigne, par ailleurs, que Macky Sall envisage d’utiliser sa majorité mécanique pour procéder à des modifications du code électoral. « Ces modifications seront de toutes  manières unilatérales dès lors que même les non-alignés qui avaient décidé de prendre part aux concertations convoquées par le Président de la République ont fini par se retirer au motif que l’on voulait juste se servir d’eux comme faire-valoir », liton dans le communiqué parvenu à « L’As ». Le FPDR appelle les Sénégalaises et les Sénégalais à la vigilance et leur demande de se tenir prêts aux cotés de l’opposition pour exiger un processus électoral fiable qui commence par la distribution intégrale des cartes d’électeurs disponibles.

La Conférence des leaders du FPDR a indiqué toute son indignation devant le scandale du manque d’eau enregistré depuis plusieurs jours à Dakar avec ses conséquences néfastes sur la santé des populations notamment celle des enfants et des personnes âgées. Elle s’est aussi penchée sur le cas difficile des dizaines de milliers d’étudiants exclus des écoles supérieures privées faute de paiement par l’Etat de l’argent qu’il doit à ces écoles sans oublier la situation qui reste tendue  dans le milieu scolaire et universitaire et dans celui de la santé. Le FPDR dit se tenir aux côtés de tous ces travailleurs et étudiants et estime que des efforts soutenus doivent être menés pour unifier tous ces combats car, séparés, le pouvoir a plus de possibilité de les casser que lorsqu’ils sont unis.

Les commentaires sont fermés.