Modern technology gives us many things.

Création d’une société mixte Public-Privé dans le domaine de la conservation du poisson en Mauritanie

poisson pêcheDes représentants de l’Etat mauritanien ont signé jeudi avec le groupe privé local MAON une convention de création d’une société mixte dans le domaine de la conservation du poisson.


Cette société, la première du genre, sera dotée d’un capital de 10 millions de dollars dont 65% à pourvoir par le groupe MAON et 35% par l’Etat.

Elle mettra en place deux usines de congélation et de conservation du poisson à Nouakchott et Nouadhibou, avec une capacité de stockage globale de 2.000 tonnes extensible et une capacité de congélation de 40 tonnes par jour à Nouakchott et 30 tonnes à Nouadhibou.

Le projet qui sera achevé au bout d’un an, permettra de créer une centaine d’emplois permanents et un certain nombre d’emplois non permanents.

La convention a été signée jeudi à Nouakchott par le ministre mauritanien des finances, Thiam Diombar, son homologue des pêches et de l’économie maritime, Aghdavna Ould Eyih, et Mohamed Lemine Ould Noueigued pour le groupe MAON.

Il s’agit d’un appui de taille au secteur de la pêche, plus particulièrement à la pêche artisanale, a souligné Ould Eyih lors de la cérémonie de signature.

De son côté, Mohamed Ould Abdellahi Ould Noueigued, président du groupe MOAN, a estimé qu’une telle société jouera un rôle important dans le développement du secteur et contribuera à la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre la pauvreté.

Les eaux mauritaniennes de l’Océan atlantique sont réputées être parmi les plus poissonneuses au monde et la pêche est l’un des piliers essentiels de l’économie du pays.

 

Les commentaires sont fermés.