Modern technology gives us many things.

Coupe du monde 2014: Le Nigeria et la Côte d’Ivoire qualifiés

FOOTBALL – Mais aux dépens de de l’Ethiopie et du Sénégal…

nigéria éthiopeLe Nigeria et la Côte d’Ivoire sont les deux premiers pays de la zone Afrique à s’être qualifiés pour le Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet), aux dépens respectivement de l’Ethiopie 2-0 (aller: 2-1) à Calabar, et du Sénégal 1-1 (aller: 3-1) à Casablanca, samedi en barrages retour. A Casablanca, en raison d’une suspension de son terrain, la Côte d’Ivoire a souffert pour se qualifier, face à des Sénégalais très combatifs qui ont cru à l’exploit jusqu’au bout, et notamment jusqu’au but de la délivrance de Salomon Kalou marqué dans le temps additionnel. Les joueurs de Sabri Lamouchi et de Didier Drogba avaient il est vrai effectué un grand pas à l’aller le 12 octobre à Abidjan (3-1).

Le Sénégal est toutefois passé bien près de l’exploit au Maroc. En effet, avant le but de Kalou, l’attaquant de Fenerbahçe Moussa Sow, auteur de l’égalisation sur pénalty à la 76e suite à une faute de Drogba, a vu sa frappe des 20 m repoussée du bout des gants par Boubacar Barry. Le Sénégal d’Alain Giresse pouvait pleurer, il manquait de très peu l’opportunité de disputer un deuxième Mondial, après l’épopée de 2002.

Le Nigeria sans forcer

Dans l’après-midi le Nigeria, à domicile, avait obtenu le premier son billet mondial grâce à deux buts de Victor Moses sur penalty (20) puis de Victor Obinna sur coup franc (82). Le champion d’Afrique participera ainsi à sa cinquième Coupe du monde. Les hommes de Stephen Keshi avaient pris une option à l’aller grâce à leur succès in extremis (2-1) à Addis Abeba.

Après un début de rencontre largement à leur avantage, les Nigérians obtenaient un penalty pour une main d’Hailu dans la surface qui semblait pourtant involontaire. Moses se chargeait de le transformer, signant son 6e but en 16 sélections. En début de deuxième période, les Ethiopiens se procuraient quelques occasions, mais Obinna enterrait définitivement leurs derniers espoirs en inscrivant le deuxième but sur un coup franc, bien aidé par une faute de main du gardien.

Avec AFP

Les commentaires sont fermés.