Modern technology gives us many things.

Coup d’Etat en Thaïlande : Le Chef de l’Armée prend de force le pouvoir

La Thaïlande vient de connaître son 18e coup d’Etat de l’histoire. Le chef de l’Armée, le général Prayuth Chan-Ocha a annoncé, ce jeudi, sa prise de pouvoir en mettant fin à l’imbroglio politique.
La destitution récente de la Première ministre Yingluck Schinawatra par le Conseil constitutionnel pour abus de pouvoir, n’a fait qu’envenimer la crise politique en Thaïlande. Depuis sept mois, le pays est plongé dans une situation confuse avec un rejet de légitimé entre Parlementaires de l’opposition et membres du gouvernement. Et aujourd’hui, tout cela vient de prendre fin avec la décision de l’Armée de passer aux commandes. Après avoir instauré une loi martiale durant ces derniers jours, le Chef de l’Armée, vient de prendre l’intégralité du pouvoir des mains de Niwattumrong Boonsongpaisan, choisi par le Conseil constitutionnel pour diriger les destinées du pays avant la tenue des élections.
Lors de son passage à la télévision et à la radio nationale à Bangkok pour expliquer les motifs de sa décision, le puissant général de l’Armée de terre, Prayuth Chan-Ocha a indiqué avoir pris ses responsabilité face à « l’échec du dialogue entre les différents acteurs civiles de la crise politique ». L’objectif est donc de ramener le pays dans une « situation normale », selon lui. Il a surtout mis en avant la violence dans le pays depuis le début de la crise en brandissant un bilan de 28 morts. Le nouveau régime militaire de Thaïlande appelle tout le monde au « calme » et invite les fonctionnaires à « continuer à travailler comme d’habitude » pour en fin remettre le pays sur les rails.
Tambadiang pour xibaaru

 

Les commentaires sont fermés.