Modern technology gives us many things.

Côte d’Ivoire : un journaliste tué et un autre enlevé

journaliste tadé côte d'ivoireDieusmonde Tadé (photo) journaliste au quotidien ‘’Le Nouveau Réveil’’, proche du PDCI-RDA, a été enlevé dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 novembre par des individus non identifiés à Cocody pour le laisser dans état piteux dans un village de Sikensi.

Le journaliste en question par ailleurs, président de la Section ivoirienne des médias pour la paix (SIMP), a été kidnappé par ses ravisseurs à la gare des taxis (Wôrô-Wôrô) des deux plateaux, Saint Jean pour le village de Gomon une localité située à quelques kilomètres de Sikensi.

Pour l’heure rien n’a été révélé sur l’identité des individus, et le journaliste est sain et sauf.

La ministre ivoirienne de la Communication a dans un communiqué réagi face au meurtre d’un journaliste ivoirien tué le 14 novembre dernier et à l’enlèvement d’un autre dans la nuit de lundi à mardi.

Tout en condamnant ces actes de violence commis par des inconnus toujours en cavale, Me Affoussiata Bamba-Lamine exprime son soutien et sa compassion aux victimes, de même qu’à leurs familles biologiques et professionnelles.

Le ministère de la Communication souhaite par ailleurs que la lumière soit faite sur ces deux faits afin que les coupables soient puis.

Les commentaires sont fermés.