Modern technology gives us many things.

Côte d’Ivoire : Le PDCI a un candidat pour l’élection présidentielle de 2015 contre Ouattara

Un officiel du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a annoncé mercredi à Abidjan que l’ex-parti unique, membre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie (RHDP) a déjà son candidat pour les élections présidentielles de 2015.


bédié‘’Le PDCI a un candidat à la présidentielle de 2015. Il est là et vous le connaissez », a déclaré lors d’une conférence de presse, Bertin Konan Kouadio, le Président de la jeunesse du PDCI, sans dévoiler le nom.

‘’Le congrès du PDCI prévu en octobre 2013 est un congrès de clarification », a-t-il dit en relevant que ‘’c’est un faux débat de demander si le PDCI aura un candidat aux élections présidentielles de 2015 ».

Après avoir bâti ce pays, a-t-il ajouté ‘’c’est une évidence ». Pour le Député, Bertin Konan Kouadio surnommé ‘’KKB », le PDCI a ‘’l’obligation historique » de chercher à reconquérir le ‘’pouvoir d’Etat pour continuer la reconstruction de la Côte d’Ivoire ».

‘’J’observe que quand le PDCI va bien, la Côte d’Ivoire va bien. Quand le PDCI va mal, la Côte d’Ivoire va mal », a-t-il expliqué, ajoutant que ‘’ceux d’entre nous qui pensent à un parti unifié, se préparent à nous convaincre » lors du congrès d’octobre prochain.

En attendant ce congrès, plusieurs sources indiquent que le leader du PDCI, l’ancien Chef de l’Etat, Aimé Henri Konan Bédié ou l’ancien Premier ministre, Charles Konan Banny pourrait être candidat lors des prochaines présidentielles.

Le Président sortant, Alassane Ouattara a pour sa part déjà annoncé qu’il sollicitera probablement le suffrage de ses concitoyens pour un second mandat.

La tension est montée d’un cran entre le RDR et son principal allié, le PDCI lors des élections régionales et municipales couplées du 21 avril dernier, boycottées par le camp de Laurent Gbagbo.

Faute de consensus pour des candidatures RHDP dans la plus part des circonscriptions, les houphouëtistes se sont mutuellement accusés de fraudes lors de ce scrutin, marqué en certains endroits par des violences.

‘’Sous nos yeux, le RDR est en train de préparer le divorce », a accusé ‘’KKB », prévenant que ‘’ il y a des femmes qu’on ne divorce pas ».

Commentant l’actualité électorale marquée par les élections locales du 21 avril dernier, le Président de la JPDCI, a dénoncé l’hégémonie de son allié, le RDR sur le Nord du pays.

‘’Le RDR ne joue jamais à la carte de l’alliance dans les régions qui lui sont favorables », a-t-il dit à ce propos, en s’élevant contre la mainmise du parti présidentiel sur le Nord du pays où le PDCI est de moins en moins présent.

‘’Depuis 2001, on ne peut pas gagner une élection en Côte d’Ivoire, si on n’est pas armé », a regretté ‘’KKB », faisant remarquer que ‘’le PDCI ne fait pas bon ménage avec les armes ». Pour lui, le PDCI ne va jamais rompre avec sa bonne pratique de la paix.

‘’Je voudrais dire au RDR qu’on ne traite pas un allié comme il le fait. Nous avons un passé très récent (…) On ne crache pas dans la soupe qu’on a mangé hier », a lancé le Président des jeunes du PDCI.

Le RHDP est composé du PDCI, du RDR, de l’UDPCI et du MFA. Selon les termes de l’accord de cette plateforme politique des houphouëtistes, chaque parti membre peut présenter un candidat aux élections présidentielles mais, en cas de second tour, les autres devront soutenir le mieux placé.

C’est ce principe qui a prévalu lors du second tour de la présidentielle de novembre 2010 où Alassane Ouattara a été soutenu par le PDCI, l’UDPCI et le MFA face à l’ancien Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo.

Les commentaires sont fermés.