Modern technology gives us many things.

Coopération décentralisée : Une délégation de Pompiers sans frontières à Kédougou

Une délégation de Pompiers sans frontières vient de boucler une mission d’expertise à Kédougou. Cette mission entre dans le cadre de la coopération décentralisée entre le conseil général de l’Isère et le Conseil régional de Kédougou.

Cette mission découle des actions entreprises par M Serge Bessaye qui a mis en relation Pompiers sans frontières et le conseil général de l’Isère.

Ce séjour a permis à la délégation de Pompiers sans frontières  d’avoir un aperçu sur certains aspects sur lesquels il faudra ultérieurement accentuer le partenariat pour lever les dysfonctionnements notés dans le secteur de la protection civile.

pompier volontaire virieux« Après cette mission d’expertise à Kédougou, nous allons constituer un dossier en partenariat avec les acteurs de la protection civile et avec le bureau de pompiers sans frontières. Nous allons voir comment aider cette protection civile de Kédougou » a précisé M Fréderic Virieux (photo) chef de la mission de Pompiers sans frontières.

Il faut dire que ce voyage sur Kédougou de Pompiers sans frontières fait suite à une mission  organisée à Thiès dans le village de Keur Samba Yacine. Au cours de laquelle un renforcement dirigé sur l’apport  de médicaments  a été fait au profit du village de Keur samba Yacine  puis un soutien logistique.

Deux aspects principaux restent encore gravés dans la mémoire des membres de cette mission de Pompiers sans frontières à Kédougou

Le beauté du parc national du Niokolo Koba

« Sur l’aspect touristique, nous avions traversé un parc qui est magnifique. Ça donne envie de rester dans le parc, de le parcourir. En arrivant dans le parc, je me disais qu’on entrait dans la vraie Afrique. On sent la différence entre les villages, des villages traditionnels. Ça émerge une sorte d’identité ancestrale» dira M Virieux avant de poursuivre

Les gros porteurs

« Par rapport à l’aspect sécuritaire, sur cette route Tambacounda-Kédougou. Nous avions été impressionnés par l’Etat de la route .Et malgré cela, elle très fréquentée par des poids lourds pas en état de sécurité pour circuler parfois surchargés en personnes et en bagages et en produits dangereux »

Les locaux  du camp des sapeurs-pompiers de Kédougou

« Nous avions remarqué que le centre de secours de Kédougou est mal situé, mal agencé. Dans son état actuel il n’est pas prévu pour recevoir du  matériel ou recevoir  des hôtes dignement et plein de poussières. Dans cet état ça va très dur de préserver du matériel » a-t-il souligné

M Virieux n’ira pas également par quatre chemins pour formuler un certain nombre de recommandations à l’endroit des autorités de Kédougou

Respecter et faire respecter la réglementation

« Il faut faire respecter la réglementation de transport  qu’on soit sénégalais ou d’un autre pays .Sur la réglementation, il faut être intransigeant. Il faut que les forces de police puissent contrôler le matériel roulant et leur contenu. Il faut que les gens respectent la réglementation et qu’on puisse équiper le secteur de la protection civile en équipement spécifique et lui assurer des formations spécifiques à l’intervention face à ces dangers roulants pour la protection des populations de Kédougou » a –t-il  suggéré.

Reste à savoir si les autorités prendront en compte ces principales recommandations pour une meilleure protection des habitants de Kédougou.

Adama Diaby Kédougou/xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.