Modern technology gives us many things.

Consolidation de l’activité des cimenteries au Sénégal

cimenterieL’activité des cimenteries au Sénégal s’est consolidée au premier trimestre 2013, enregistrant une progression de 12,5% en variation trimestrielle, a-t-on appris jeudi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar.


La DPEE explique cette situation par «”une demande locale soutenue (plus 29,5%), à la faveur de la légère baisse du prix de ciment”. Quant à la demande extérieure, elle progresse également de 2,6% malgré l’intensification de la crise malienne en début d’année.

Par rapport au premier trimestre de l’année 2012, l’activité des cimenteries s’est toutefois repliée de 8,7%. ‘’Cette baisse découle de la réduction des exportations de ciment (moins 16,5%), imputable aux ventes vers le Mali (moins 38,2%)”, note la DPEE.

Toutefois, les ventes locales ont augmenté de 6,3%, comparativement au premier trimestre de 2012.

Concernant le secteur de l’énergie, il a enregistré durant la période sous revue, une contraction de 11,2% en variation trimestrielle, imputable essentiellement au sous-secteur électrique.

La DPEE note en effet que la production brute totale d’électricité s’est repliée de 14,4%, passant de 768,6 Mwh au dernier trimestre 2012 à 657,9 Mwh au premier trimestre 2013.

Sur la même période, la production d’eau potable a progressé de 1,2%.

Par rapport à la même période de 2012, le secteur de l’énergie a crû de 2,4%, tiré principalement par le sous-secteur électrique dont la production s’est raffermie de 2,8%.

Les commentaires sont fermés.