nigéria -17 ansxibaaru.com – Ce vendredi à Abu Dhabi, le Nigeria a décroché la Coupe du monde des moins de 17 ans après avoir battu le Mexique en finale (3-0). Les Golden Eaglets remportent ainsi leur 4e couronne mondiale dans la catégorie.

Et de quatre pour le Nigeria ! Ce vendredi à Abu Dhabi, le Nigeria s’est hissé sur la plus haute marche mondiale en s’imposant devant le Mexique en finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans (3-0). Une victoire nette et sans appel acquise aux dépends du tenant du titre, qui aura pourtant chèrement vendu sa peau, mais aura payé ses approximations au prix fort.

Alampasu impérial

Pour preuve, ce sont les Aztèques qui se mettaient les premiers en évidence pour contraindre Alampasu à la parade sur une tête proche de faire mouche (9e). Avertissement sans frais pour les Nigérians, car sur contre amorcé par une passe lumineuse d’Alfa, les Golden Eaglets allaient trouver la faille. Sous la pression de Yahaha, Aguirre marquait dans son propre but (1-0, 9e). Une ouverture du score qui lançait parfaitement la rencontre, mais ne décourageait par autant les Mexicains.

Il fallait un nouvel arrêt d’Alampasu, impérial sur sa ligne pour éviter que les champions en titre ne recollent au tableau d’affichage (31e). Dans la foulée, Awoniyi avait par deux fois la possibilité de mettre les siens à l’abri, sans succès (38e et 43e). Simple contre-temps pour les protégés de Manu Garba, qui allaient tuer le suspense au retour des vestiaires.

Des records en tout genre

Déjà auteur d’un quadruplé lors de la victoire des Nigérians en poules sur ces même Mexicains (6-1), Iheanacho enfilait à nouveau son costume de bourreau en profitant d’une erreur du portier adverse (56e). Musa se chargeait ensuite de clore le spectacle d’un maître coup franc (81e).

Une ultime réalisation pour les vice-champions d’Afrique dans la compétition, qui effacent l’Allemagne de 2011 des annales et établissent un nouveau record avec 26 buts inscrits pendant le tournoi. Avec ce sacre, les Golden Eaglets portent à quatre leur nombre de titres dans la catégories, après les succès de 1985, 1993 et 2007. Là aussi un record de plus à mettre à leur actif.

Sources : Africafoot

PARTAGER