Modern technology gives us many things.

Cinq millions d’euros de l’UE pour appuyer la police guinéenne

guinée manif 1La représentation de l’Union européenne (UE) en Guinée annonce dans un communiqué rendu public mercredi qu’elle va débloquer cinq millions d’euros, soit près de 45 milliards de francs guinéens, destinés à renforcer la capacité de la police nationale.


Cette enveloppe est une mesure d’aide exceptionnelle devant appuyer les efforts du Gouvernement guinéen en matière de Consolidation de l’État de droit, de gouvernance et de protection des droits humains, explique le communiqué, ajoutant qu’elle vise également à réconcilier les services de police et les populations, en contribuant à la mise en place des polices de proximité dans trois commissariats pilotes, dont deux à Conakry et un à N’Zérékoré, ville en région forestière située à 1 000 kilomètres de Conakry.

Une telle démarche, note le communiqué, compte associer directement les citoyens dans la définition et la résolution des problèmes de sécurité tout en développant des services d’encadrement.

La Guinée dispose d’un service de police souffrant d’une insuffisance institutionnelle de capacité de gestion de l’insécurité, d’un déficit de personnel et de compétences, d’un manque de moyens et d’une incapacité à procurer la sécurité aux citoyens.

Depuis 2007, les services de défense et de sécurité, y compris la police, entretiennent des relations tendues avec les populations qu’ils sont censés défendre.

En moins de sept ans, les forces de l’ordre ainsi que l’armée sont accusées d’avoir tué des centaines de Guinéens au cours des manifestations politiques.

Les commentaires sont fermés.