Modern technology gives us many things.

Cette malade témoin de Jéhovah refuse de se faire transfuser : elle meurt

malade femme alitéeUne jeune ghanéenne est décédée le 3 janvier dernier à l’hôpital d’Effia-Nkwanta, région ouest du Ghana, en s’opposant à la transfusion sanguine que le médecin voulait lui administrer. La patiente souffrait d’un manque de sang dans son organisme.

Le refus de la jeune fille à se faire perfuser découle de sa croyance dans l’enseignement de son groupe religieux, les Témoins de Jéhovah.

Des raisons de ce refus, un autre membre de ce regroupement expliquera à l’Agence Ghanéenne de Presse (GNA) que la bible interdit la perfusion sanguine et que par conséquent les chrétiens ne devraient pas accepter cette forme de traitement.

En revenant sur cet incident, le docteur Henry Ata-Wurah, le directeur intérimaire de l’hôpital Effia-Nkwanta,a expliqué à la GNA qu’il serait contraire à l’éthique de la profession de donner de l’hémoglobine à un adulte contre sa croyance ou contre le désir de sa religion

Toutefois le docteur a précisé que devant de tel cas, la direction de l’hôpital peut seulement expliquer au patient les conséquences que peuvent entrainer son refus de se faire transfuser du sang.

De cette explication, il est à préciser qu’un docteur ou un médecin peut se passer du refus d’un patient de se faire perfuser si et seulement si ce dernier est un mineur.

Enfin à l’opposé de ces dispositions médicales, un médecin dont nous gardons le nom en anonymat a révélé un cas similaire. Il a révélé avoir une fois mis entre parenthèse l’éthique de sa profession pour transfuser du sang à un patient inconscient dont seule la femme brandissait l’interdiction de sa religion. Après la transfusion sanguine et que l’homme eut repris connaissance, il a exprimé sa gratitude et prétexté que son épouse voulait précipiter sa mort.

Les commentaires sont fermés.