Le monde médiatique vient d’accueillir permis ses rangs 26 nouveaux journalistes, hier mercredi. En effet, le Cesti a procédé hier mercredi à la remise de diplôme de sa cesti 141ème promotion qui a pour marraine Annette Mbaye d’Erneville (photo), première femme journaliste du Sénégal. La cérémonie a enregistré la présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Pr Mary Teuw Niane, des représentants du Ministre de la Communication et de l’Economie numérique et celui de la Bonne Gouvernance et des Relations avec les Institutions, sans oublié le Recteur de l’Ucad, Saliou Ndiaye et de beaucoup d’acteurs médiatiques.

Annette Mbaye d’Erneville a ainsi rappelé aux jeunes journalistes qu’ils devront faire face à l’exaltant et périlleux exercice pour la recherche du travail. En effet, selon Aida Diop, qui s’exprimait au nom de la promotion, il y a aujourd’hui de réels problèmes d’insertion pour les jeunes journalistes alors que la formation est rude. Ainsi, elle lance un appel aux patrons de presse en leur faisant savoir que de jeunes « journalistes veulent juste montrer leur savoir-faire » lance-t-elle.  Cependant, la marraine de la 41ème promotion  leur rappeler que « vos professeurs vous ont armés d’abord avant de vous lancer dans l’arène, donc ne vous inquiétez pas » rassure-t-elle.

Annette Mbaye d’Erneville leur confie toutefois qu’il faut qu’ils continuent à se performer surtout en lisant. Par ailleurs, il faut noter que ces jeunes journalistes ont été formés en radio (8), en section télévision (10), et enfin en presse écrite (8). Les premiers de chaque section sont Mor Bassine Niang pour la presse écrite, Aida Diop en ce qui concerne la section télévision et enfin dans le module radio Awa Cheikh Faye. Il faut toutefois signaler qu’il y a dans cette promotion quatre nationalités différentes que sont le Sénégal, le Mali, la Guinée et le Gabon.

 

 


PARTAGER