Modern technology gives us many things.

C’est la guerre des Chapelets : Un marabout accuse des Mbacké Mbacké de chantage sur Marème Faye

Serigne Pape Ndiéguéne est le président de l’Association des jeunes chefs religieux du Sénégal. Il a organisé une cérémonie de récital du Coran au cours du week-end dernier. C’était de son école coranique, « Daara Sopp Seydina Mohamed ».
Le marabout a profité de cet événement pour appeler ses « collègues » à savoir raison garder. Il est d’avis que « les jeunes marabouts ont laissé de côté leur viatique qui est l’apprentissage et l’enseignement du Coran. C’est pour cela que tout un chacun, aujourd’hui, ose s’en prendre ouvertement aux hommes religieux. C’est de la faute de ces jeunes marabouts qui occupent les médias pour exercer des chantages », a-t-il déploré.
Il n’a pas manqué d’interpeller le Collectif des jeunes marabouts, dirigé par Serigne Assane Mbacké, qui a déposé une plainte contre la Première dame ? Ils devraient plutôt l’encourager dans ses actions caritatives. Elle soutient considérablement les couches vulnérables et les écoles coraniques. Dans cette histoire, elle est victime d’un chantage », dit-il.
Poursuivant son diatribe, le marabout va plus loin : « je vais citer des noms. Serigne Modou Bousso Dieng, Serigne Modou Mbacké et Serigne Assane Mbacké sont ceux qui ternissent l’image des marabouts (…) Ils doivent accepter de travailler dans la dignité et fuir le gain facile », a conclu Serigne Pape Ndiéguéne.

1 commentaire
  1. Xeme dit

    C’est facile de démonter un montage mensonger.

Les commentaires sont fermés.