Modern technology gives us many things.

Cellule de com’ de Souleymane Ndéné Ndiaye réagit : Samuel le louche mêlé à jamais au crime de Me Sèye

 

Tout le monde sauf Samuel Sarr ! Autant elle s’était contentée de répondre au strict minimum aux attaques contre son leader, autant cette fois la cellule de communication du parti Union nationale patriotique (Unp)/Bokk Jemu a réagi énergiquement aux piques de Samuel Sarr. Entre deux visites dans les cités religieuses ce week-end, le candidat à la présidentielle avait déclaré que Souleymane Ndéné Ndiaye a été le pire Premier ministre que le Sénégal ait connu et que le président Macky Sall venait de s’entourer des déchets politiques du Pds.

La cellule de com’ de « Jules » n’a pas attendu pour porter la réplique à l’ancien ministre de l’Energie. Dans la note transmise à la presse, l’on peut lire: « Sam a toujours menacé Me Abdoulaye Wade de divulguer des secrets qu’il détiendrait par devers lui afin d’obtenir les faveurs de ce dernier. Samuel Sarr est cet homme dont le parcours est mêlé à jamais à un soupçon de crime. Nous parlons du meurtre de Feu Me Babacar Sèye. Les jeunes arrêtés dans le cadre de cette enquête révélèrent que l’argent ayant servi à l’achat de l’arme du crime et du véhicule aurait été donné par « Sam le louche » En 2000, il n’a pas participé à l’alternance. Il avait soutenu le candidat Talla Sylla. C’est en 2001, lors d’un voyage de Wade en Gambie, que Samuel a supplié Papa Samba Mboup pour qu’il l’introduise auprès de l’ancien président. Mboup l’aida à obtenir le pardon de Wade. Ayant obtenu la clémence de Wade, Samuel fut nommé directeur général de la Senelec. C’est le début de la descente aux enfers de cette boite, tant dans la gestion que dans la distribution de l’énergie. C’est en 2010, sur suggestion de l’ancien Premier ministre Ndéné, que Wade a démis de ses fonctions le ministre de l’Energie d’alors: Samuel Sarr ! Ce que ce dernier ne pardonnera jamais à Souleymane. Il dit avoir fait ses études au Canada mais pour quels diplômes ? Que dire de sa fortune ? Comme le parrain d’une mafia qui ne dit pas son nom, « Sam le louche » trimballe des sommes faramineuses d’argent sans traçabilité. Me Souleymane Ndéné Ndiaye sur qui il essaie de jeter l’opprobre a été son avocat dans l’affaire Me Sèye… »

 

Les commentaires sont fermés.