Modern technology gives us many things.

Cascade de démissions au Sénégal : que se passe-t-il au Palais ?

palais 4La Présidence de la République du Sénégal est secouée ces jours-ci par une cascade de démissions dont la dernière en date est celle annoncée hier, mercredi, de Moubarack Lô, directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat, Macky Sall.


L’économiste Moubarack Lô, présenté comme l’un des concepteurs du ‘’Yonnu Yokkute » (voie du progrès, programme de développement de Macky Sall), a informé de sa démission à partir du 30 novembre prochain, une décision intervenue quelques jours après le départ de Jacques Diouf qui, après avoir occupé longtemps la Direction général de la FAO, avait été nommé conseiller spécial du chef de l’Etat.

Sans donner les raisons de sa démission, M. Lô qui dit vouloir retourner à son métier conseil-formation en développement, a indiqué : ‘’La responsabilité veut que vous décidiez de vous positionner là où votre temps est plus utile et peut être valorisé. Macky a sa voie, mais cela ne veut pas dire qu’on est opposé. Je ne suis pas là pour soutenir qui que ce soit ».

De son côté, Jacques Diouf a expliqué sa démission, au sujet laquelle la Présidence parlait de congé, par son ‘’souhait de vouloir jouir de sa retraite et s’occuper de sa fondation dont la gestion sera incompatible avec mes activités publiques ».

Des sources informées expliquent le départ de ces deux hommes par le fait qu’ils sont sous-utilisés à la Présidence de la République, malgré leur bonne expertise.

Elles ajoutent que le départ de Jacques Diouf et de Moubarack Lô de la présidence de la République constituerait une grosse perte pour le chef de l’Etat. Dès son accession à la tête du Sénégal, Macky Sall s’était entourés de prestigieux collaborateurs en vue de donner plus de profondeur à ses initiatives.

A l’image de beaucoup de conseillers du président, Jacques Diouf avait été appelé pour participer à l’accélération du processus de développement du Sénégal.

APA

Les commentaires sont fermés.