Modern technology gives us many things.

Cancers féminins : 200 femmes dépistées dans la commune de Mbacké

Le district sanitaire de Mbacké (180 km) a reçu samedi une équipe pluridisciplinaire de médecins pour dépister et traiter gratuitement le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein pour plus de 200 femmes.

cancer du seinCette séance était à l’initiative de la Jeune chambre internationale (JCI). Avec l’Association Prévenir, il y a eu des dons de médicaments et des consultations du glaucome, une affection invalidante pour bien des victimes.

« Au niveau des femmes, la demande était supérieure à l’offre. Cela nécessite une installation de centre permanent de dépistage à Mbacké », a dit Alphonse Ousmane Thiaw, président de la JCI.

Le médecin-chef du district sanitaire de Mbacké, Dr Adama Aidara Mbacké, a salué l’initiative de la JCI, de l’association « Prévenir » et le parrain de la journée de consultation, Gallo Bâ.

« Aujourd’hui, nous avons une accessibilité financière et géographique de la prise en charge de certaines pathologies, en commençant par la prévention, le dépistage du cancer de l’utérus, du sein et du glaucome », a dit le médecin.

Pour sa part, Dr Abdou Aziz Kassé a estimé qu’il était bon d’informer sur l’existence des techniques de dépistage qui sont utiles, efficaces et accessibles.

Dr Kassé a rappelé que le cancer du col de l’utérus est le premier cancer de la femme. Membre de l’Institut du cancer de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, il est le président de l’Association Prévenir qui travaille depuis 1998 dans la prévention des risques liés au cancer.

« Les patientes sont constituées pour la plupart de femmes qui n’ont accès à aucune ressource financière. Nombreuses sont celles qui, ici, n’auraient jamais eu la chance dans leur vie d’avoir la possibilité de se faire dépister », a-t-il souligné.

Les commentaires sont fermés.