eglise camxibaaru.com – Un prêtre a été enlevé au Cameroun dans la nuit de mercredi à jeudi, selon le ministère des Affaires Étrangères. Des hommes parlant anglais ont enlevé le français alors qu’il se trouvait à son domicile, à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun au nord-est du pays.

Un nouveau rapt de Français a eu lieu dans la matinée de ce jeudi au Cameroun, a révéléLCI. Un père blanc français a été enlevé par un groupe armé. L’information a été confirmée par le ministère des Affaires Étrangères.

L’enlèvement s’est produit dans un monastère au nord-est du Cameroun, non loin du Nigeria. La zone « était formellement déconseillée du fait du risque terroriste et du risque d’enlèvement », a ajouté le Quai d’Orsay. « En connaissance de cause, le père Georges avait fait le choix de demeurer dans sa paroisse pour l’exercice de sa mission », précise-t-il.

Le prêtre, Georges Vandenbeusch, a été enlevé à son domicile dans le village de Nguetchewe (extrême-nord du Cameroun), à une quinzaine de kilomètres du Nigeria selon un média camerounais. En 2011, l’ancien curé de Sceaux expliquait les raisons de son départ au Monde.

La secte Boko Haram est soupçonnée d’avoir orchestré l’enlèvement. « Nous pensons que c’est lié aux affaires de Boko Haram au Nigeria », a confié, sous anonymat, un responsable religieux de la région de l’Extrême-nord au journal Les Nouvelles du Cameroun. Boko Haram se réclame d’un islam rigoriste et souhaite créer un état islamique le nord du Nigeria, majoritairement musulman. La secte a déjà enlevé un groupe de sept Français, dont quatre enfants, avaient été enlevés 19 février 2013.

PARTAGER