Modern technology gives us many things.

Cameroun : Le gouvernement annule plusieurs contrats d’exploitants d’or.

mines d'orLe Cameroun, qui fonde beaucoup d’espoirs dans l’exploitation de ses riches ressources minières pour relance la croissance économique en vue de son émergence en 2035, a pris plusieurs mesures pour canaliser les canaux formels la production de l’or, estimée aujourd’hui à 200 kg par mois, et qui devrait être portée à 10 700 kilos en 2015. Les permis d’exploiter les gisements d’or font l’objet de spéculation : « C’est malhonnête de tirer avantage d’un permis d’artisanat minier pour faire dans l’ombre de l’exploitation lourde. Un artisan minier s’acquitte d’une taxe légère de 6000 USD pour obtenir un permis et va le sous-traiter à un exploitant qui gagne des milliards au détriment de l’Etat », a dénoncé Emmanuel Bondé, le MINMIDT, au cours d’un forum minier organisé à Bertoua, l’Est-Cameroun.

 

Le gouvernement a donc tapé le poing sur la table pour mettre fin à cette activité illicite. « La première mesure, a annoncé le MINMIDT, est qu’à partir d’aujourd’hui, ces contrats de sous- traitance conclus en marge de la légalité par les opérateurs miniers avec les artisans locaux sont tous annulés ».

 

 

Les commentaires sont fermés.