eveque fasoxibaaru.com – Les Evêques ont expliqué au chef de l’Etat le contenu de leur lettre pastorale du 15 juillet 2013 sur la situation nationale lors de l’entretien qui a duré une heure de temps, selon un communiqué de la Présidence du Faso.  Les échanges ont porté sur « certaines questions qui nous préoccupent, su rtout après la parution de notre lettre pastorale », a indiqué Mgr Paul Ouédraogo.

Interrogé par la presse sur la position de l’Eglise catholique burkinabè par rapport au sénat, l’archevêque de Bobo-Dioulasso a répondu que « nous restons fidèles à nous-mêmes ». 

Concernant  les mesures sociales prises par le gouvernement, les Evêques les ont saluées à « leur juste valeur« , souhaitant toutefois qu’elles soient appliquées.

En rappel, les Evêques du Burkina Faso avaient écrit une lettre dépeignant la situation nationale burkinabè. Ils avaient notamment indiqué que la mise en place du sénat n’était pas une priorité.

Le Président du Faso avait  ensuite demandé un rapport sur ce processus et sur la base duquel il avait demandé au gouvernementd’élargir les concertations à toutes les composantes sociales et politiques burkinabè afin que le sénat « soit bien compris ». 

Le Président du Faso rencontre ce samedi 14 septembre 2013, les représentants de la communauté musulmane et ceux de la communauté évangélique.

Sources : Burkina 24

PARTAGER