Modern technology gives us many things.

Boycott de la traversée de la Gambie, les chauffeurs de Bignona arrête la grève

karamba goudiaby bignonaLe regroupement des chauffeurs et transporteurs de la Bignona ne veut plus du boycott de la traversée de la Gambie via le bac de Farafegny. Selon leur président El Hadji Ousseynou Karamba Goudiaby (photo), les populations souffrent beaucoup de cette mésentente entre transporteurs sénégalais et autorités gambiennes. Mr Goudiaby estime que les sénégalais du sud ont assez souffert de la crise en Casamance et qu’il n’est pas pour un alourdissement de leurs difficultés. Karamba Goudiaby dit ne pas être dans le parti de Présidentiel mais reconnait les efforts que Macky Sall a consentis pour ramener le calme dans la partie sud du Sénégal et estime que ces efforts doivent être accompagnés par tous. C’est la raison pour laquelle lui et ses camarades ont décidé, après avoir discuté avec les gambiens et la partie sénégalaise, de lever le boycott. Mais les choses se préciseront à l’issue d’une rencontre qui se tient ce vendredi 31 janvier à Ziguinchor. Mais la question que les gens se posent dans cette partie du pays c’est de savoir si cette décision sera acceptée par le regroupement national des transporteurs et en cas de refus des autres est ce que les chauffeurs de Bignona pourront imposer leur volonté à leurs camarades ? Autant de questions qui n’auront de réponses que sur le terrain. En attendant, Mr Goudiaby a fait un aveu en reconnaissant que les transporteurs escroquaient les passagers dans le payement du billet du bac car encaissant 300f des clients pour payer le ticket à moins de 200f. En tout cas l’imam Badji de Bignona avait dit Vendredi dernier que les transporteurs ne disaient pas la vérité sur cette affaire et que la réalité des choses allait être connue dans 10 jours. Six jours après les masques commencent à tomber.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.