Modern technology gives us many things.

Bougazelli : “Je n’ai pas voté pour la levée de l’immunité de Khalifa Sall”

Connu pour sa propension à appeler le chat par son nom, le député Bougazelli, qui s’exprimait lors d’un grand meeting organisé, ce week-end, en son honneur, par la communauté Diola de Guédiawaye, révèle : « Je n’avais pas voté la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, car j’estimais qu’il n’était pas de mon devoir de sacrifier un concitoyen sur l’autel de considérations politiciennes réductrices. Un responsable qui a osé m’interpeller sur ma posture l’a amèrement regretté. Les contradictions internes au Parti socialiste ne doivent pas avoir des incidences négatives sur la marche de l’Apr et celle du pays. A mon humble avis, Khalifa Sall n’a pas un poids politique consistant pour inquiéter la mouvance présidentielle ».

Ainsi, Seydina Fall prie le chef de l’Etat d’accorder sa grâce à Khalifa Sall en ces termes : « Je viens de la façon la plus solennelle supplier le Président Macky Sall de gracier Khalifa Sall. Contrairement aux mensonges distillés çà et là et tendant à accréditer la thèse selon laquelle, le Président Macky Sall serait derrière l’arrestation du maire de Dakar, le Président n’y est pour rien. Il a des prérogatives constitutionnelles pour l’élargir de prison. J’invite le chef de l’Etat à faire preuve de discernement entre ceux qui veulent le mettre en mal avec son peuple et ceux qui lui veulent du bien. Je l’exhorte à ne pas céder aux caprices vils de vieux politiciens rancuniers et méchants qui veulent l’entrainer dans une pente qui mène à sa perte ».

« La seule alliance qui me parait sincère et exempte de reproches est celle qu’entretient le Président Moustapha Niasse avec le Président Macky Sall. Il a été toujours constant par son sens de la retenue et de la maitrise de son parti. Les socialistes continuent à exprimer leur souhait d’avoir un candidat. Cela pose un véritable problème de sincérité dans le compagnonnage », recadre M.Fall.

Sur un autre registre, prenant la parole au nom de la communauté Diola, Bacary Sané a salué le respect que Bougazelli manifeste à leur endroit et au prix qu’il attache à leurs activités. « Nous étions très inquiets pour le sort du parti lorsqu’on a entendu que Bougazelli avait gelé ses activités. A Guédiawaye, c’est le seul responsable qui s’occupe de nos problèmes. En témoigne la prise en charge médicale d’une de nos membres qui était gravement malade et les 2 billets pour le pèlerinage à la Mecque qu’il vient de nous offrir. Pour ces actes de haute portée sociale, nous sommes déterminés à réélire le Président Macky Sall dès le 1er tour en 2019 », remercie Bacary Sané.

Les commentaires sont fermés.