Modern technology gives us many things.

Borussia Dortmund inflige une sévère défaite à Marseille : 3-0

borussia dortmundDepuis le tirage au sort cauchemardesque, on savait que la mission serait complexe pour l’Olympique de Marseille dans ce groupe F de la Ligue des champions. Au tiers de cette phase de poules, elle parait désormais impossible. Battu à domicile par Arsenal (1-2) pour son entrée dans la compétition, le club phocéen s’est à nouveau incliné mardi soir, en déplacement cette fois, sur la pelouse du Borussia Dortmund (2-0). Une défaite logique, tant les Marseillais ont peiné à rivaliser avec le vice-champion d’Europe.

Les joueurs d’Elie Baup ont pourtant essayé de faire jeu égal en première période, en tenant du mieux possible le ballon, notamment par l’intermédiaire de Mathieu Valbuena. Et tout ne se passait pas si mal jusqu’à ce que l’OM concède le premier but, de façon presque impardonnable: au départ, un coup-franc en faveur des Provençaux dans le camp de Dortmund. A l’arrivée, un contre fulgurant du Borussia qui s’est retrouvé à… six contre trois face à une défense marseillaise noyée. Lewandowski, à la conclusion d’un une-deux-trois initié par Durm et Mkhitaryan, s’est chargé de punir ce coupable manquement (19e).

Doublé de Lewandowski

A la pause, Marseille pouvait encore espérer, à condition d’être capable de hausser le ton. Mais ça n’allait pas être le cas. Loin, très loin de là. Le Borussia a doublé la mise peu après la reprise (52e), sur un coup-franc lointain et piégeux de Reus. Mandanda, surpris par le rebond, est clairement fautif sur ce coup-là. Dommage, car il avait été impérial avant cela, notamment sur une parade somptueuse du pied à bout portant devant Lewandowski, juste après le premier but de celui-ci. Au passage, il n’y avait probablement pas faute sur l’action qui a amené le coup-franc. Mais c’est un épiphénomène.

Mené 2-0 comme il y a deux ans, l’OM n’a cette fois pas sorti de miracle tardif pour repartir avec une victoire du Signal Iduna Park. Au contraire, il a sombré dans cette seconde période totalement dominé par le leader du Championnat d’Allemagne. Lewandowski s’est même offert un doublé, sur penalty (80e). 3-0 au final, tarif et fessée amplement mérités pour les Phocéens, tout simplement pas au niveau pour l’instant dans ce groupe. Il faudra montrer autre chose dans la double confrontation avec le Napoli pour entretenir un semblant d’espoir.

Les commentaires sont fermés.