Modern technology gives us many things.

Boko Haram tue cet homme pour ses critiques : sa femme et son fils aussi exécutés

sheikh albani tuéUn dignitaire musulman critique envers le groupe islamiste armé Boko Haram et deux membres de sa famille ont été assassinés au Nigeria, a-t-on appris dimanche auprès d’habitants et d’un responsable local.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture d’un religieux musuman, Adam Albani, samedi vers 22H30 (21H30 GMT) dans la ville de Zaria (Etat de Kaduna, centre) alors qu’il rentrait chez lui après avoir donné un cours de théologie. Boko Haram, qui mène une insurrection meurtrière au Nigeria depuis 2009, est soupçonné d’être l’auteur de ces meurtres.

M. Albani, 54 ans, avait dans le passé critiqué Boko Haram et exprimé son soutien à l’offensive menée contre le groupe par l’armée nigériane depuis mai dernier.

Son cours de théologie se déroulait dans le quartier de Tudunwada à Zaria, ville majoritairement musulmane, où l’armée avait mené des opérations contre deux caches présumées de Boko Haram.

Selon un habitant, Mohammed Usman, les assaillants ont tiré sur l’épouse et le fils de M. Albani dans la voiture. Ils ont forcé ce dernier à quitter le véhicule et l’ont abattu.

“Criblé de balles”

“Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons trouvé Sheikh Albani gisant en dehors de la voiture, criblé de balles”, a raconté M. Usman.

“Il était toujours vivant mais sa femme et un enfant qu’elle tenait dans ses bras sur le siège avant étaient déjà morts, les autres enfants, assis à l’arrière, n’ont pas été blessés”, a-t-il ajouté.

M. Albani est décédé à l’hôpital, a indiqué son frère Kaburu Adam. Il était proche d’un autre dignitaire musulman, Jaafar Mahmud Adam, assassiné dans sa mosquée à Kano (Etat de Kano) en avril 2007.

Les commentaires sont fermés.