Modern technology gives us many things.

Bokk Gis Gis dénonce « une gestion dangereuse et calamiteuse des collectivités locales de Sédhiou »

massaneLa mairie de Madina Wandifa  fait l’objet de convoitise en vue des élections locales. En plus d’Alkaly Sény Faty, actuel maire qui se bat pour un second mandat, d’autres candidatures sont annoncées dans les coulisses. Mais celle de  Massane Dibané (photo) ne fait plus l’objet d’aucun doute. « Je suis candidat à la Mairie », a annoncé le coordonnateur régional de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis de Pape Diop. En conférence de presse ce mercredi, Massane Dibané a clairement affiché son ambition politique en jetant un regard critique sur les collectivités locales de Sédhiou d’où il vient d’achever une tournée  avant de vider son panier de promesse aux électeurs. Entouré de son état-major politique et de militants ayant pris d’assaut une salle de conférence d’un hôtel de la commune, il se dit résolu et disposé à relever les défis majeurs qui interpellent ces collectivités de la région de Sédhiou « il y a un manque criard d’infrastructures  », fait-il remarquer. «  L’accès à l’eau potable et
à l’électricité demeure toujours un luxe pour les populations dont la santé reste précaire à cause de l’état lamentable des structures de santé», se désole-t-il. Dans son analyse de la situation l’émigré en France présenté par ses pairs comme «  un digne ambassadeur de Sédhiou », porte le bonnet aux élus locaux qui pour lui « manquent de vision et d’ambition pour leur localité » .Ils sont dès lors, responsables de ce cette situation à cause de leur « gestion calamiteuse et dangereuse » à laquelle il urge de mettre un terme. Pour accorder un nouveau souffle à cette région qui se meurt Massane Dibané soutient avoir choisi  la convergence Bokk Gis-Gis pour « changer ce qui n’est pas changé dans le changement » de la seconde alternance. Pour lui les sénégalais sont déçus du régime actuel et Pape Diop demeure une alternative crédible. Se félicitant du choix porté sur Massane Dibané pour assurer la coordination de Bokk Gis-Gis à Sédhiou, ses camarades considèrent que ce dernier reste un homme qu’il faut à la place qu’il faut. « Je l’ai connu il y’a plus d’une vingtaine d’années il a toujours œuvré dans le social », témoigne Mansour Faty, son adjoint, lui aussi  émigré originaire de la commune de Bounkiling. Comptant sur son expérience de chef d’entreprise et de son carnet
d’adresse bien rempli Massane Dibané, un professeur d’art culinaire évoluant depuis plus d’une trentaine d’année en France semble avoir bien cuisiné son projet. « En plus d’un appui financier, des partenaires étrangers sont disposés à mettre à ma disposition des véhicules pour le transport urbain et le ramassage des ordures ».Avec cet appui, il compte  œuvrer  pour la formation des jeunes investir dans la micro finance des femmes des. Massane Dibané peut donc compter sur des femmes et des jeunes qui croient en cette promesse.  Il bénéficie également  du soutien de la diaspora à travers le Mouvement pour le développement de Bounkiling(MDB) piloté par Amadou Bamba Dramé, présent à la conférence.
Ousmane Demba
/Sédhiou.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.