Modern technology gives us many things.

Blaise persiste signe : ‘’le Senat sera mis en place’’

blaise uneLe président du Burkinabé, Blaise Compaoré qui a animé un point de presse ce jeudi à Dori (265 Km au nord de Ouagadougou) a martelé que « le sénat sera bel et bien mis en place au Burkina Faso », rapporte le site d’information Burkina24.

 

Selon le site de ce journal en ligne, Blaise Compaoré s’appuie sur l’argument du respect de la constitution du pays qu’il dirige pour réaffirmer sa volonté d’imposer le Sénat dans son pays.

« En tant que président du Faso, Blaise Compaoré explique qu’il ne peut pas + ne pas respecter la constitution +. Or le Sénat est une prescription de la Constitution. Donc, le Sénat sera mis en place. Sauf que les concertations continuent », relate le confrère.

A la question de savoir s’il sera candidat à la présidentielle de 2015 au Burkina Faso, le Président du Faso a répondu que « 2015, c’est encore loin ».

Il a, selon Burkina24, demandé aux journalistes, et donc au peuple burkinabè, d’attendre la date où la CENI ouvrira le délai de dépôts des candidatures présidentielles en 2015 pour être définitivement situés sur la question.

Le chef de l’Etat burkinabè s’est également prononcé sur certains dossiers judiciaires, notamment ceux sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et du président Thomas Sankara.

A ce sujet, Blaise Compaoré, apprend-on, dit laisser la justice faire son travail, car, précise-t-il, elle (la justice) est « souveraine et indépendante ».

De ce fait, il n’a pas à s’ingérer dans son fonctionnement et la justice sera rendue en temps opportun.

Blaise Compaoré a organisé le point de presse ce 12 décembre à Dori au lendemain du 53e anniversaire de la fête de l’indépendance que cette ville, capitale de la région du Sahel a abritée.

 

Les commentaires sont fermés.