Modern technology gives us many things.

BIGNONA : USAID/PGP veut pacifier l’espace scolaire

niane usaidL’éducation est l’un des secteurs les plus instables, c’est la raison pour laquelle USAID, dans son programme gouvernance paix (PGP) renforce la capacité des acteurs de l’école en bonne gouvernance et gestion préventive des conflits. Il s’agit de les outiller en analyse, résolution et prévention des conflits pour qu’ils puissent contribuer à pacifier l’espace scolaire et adopter une gestion transparente pour l’atteinte des objectifs. Les acteurs formés devront démultiplier les acquis aux autres acteurs de l’école pour une mise à niveau beaucoup plus large et une prise en charge globale de la question. Après cette capacitation, des journées de sensibilisation sur la bonne gouvernance et sur le PGP seront organisées dans les établissements. Il y aura également des journées d’intégration. L’objectif est de mettre en synergie les acteurs pour la promotion des valeurs et des principes de la bonne gouvernance et les amener à s’approprier les méthodes de gestion préventive des conflits. La région de Ziguinchor ayant réussi le pari de la scolarisation universelle, le défi reste maintenant l’efficacité du système et les résultats. Mais pour le coordonnateur de l’USAID/PGP en Casamance, l’inspecteur Yaya Diatta, tous les problèmes de l’école ne peuvent pas se régler par la grève. Il exhorte par la même occasion les parents d’élève à ne pas démissionner dans l’éducation  de leurs enfants et d’utiliser la culture pour inculquer à ces derniers les valeurs qui faisaient la fierté des casamançais que sont la discipline, l’amour et le travail.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.