Modern technology gives us many things.

Bignona : Polémique sur le parrainage…Le CNJ contre toute instrumentalisation

 La loi sur le parrainage divise la classe politique sénégalaise et le CNJ (conseil national de la jeunesse) craint que les politiques se servent de la jeunesse pour arriver à leur fin. Dans un message transmis aux jeunes de Bignona, délégué au conseil national, invite les jeunes à refuser de tomber dans le piège des hommes politiques.

Entre les deux, celui du oui au parrainage et celui du non à cette loi, il y a les jeunes souvent à la merci des acteurs politiques. C’est en ce moment précis de prise de décision qu’intervient le conseil national de la jeunesse pour appeler d’abord au clame et à la concertation. Mais l’organisme faitier national des jeunes s’intéresse plus à ses jeunes pour éviter qu’ils prennent une décision qu’ils pourraient regretter demain. Quoi qu’il en soit, le CNJ invite les jeunes à la sérénité et rendre toutes leurs responsabilités. Pas question de brûler le pays pour satisfaire des politiciens qui sont au crépuscule de leur carrière. Pour éviter de scier la branche sur laquelle ils sont assis, le CNJ demande à la jeunesse de ne pas servir de bouclier pour le pouvoir ou pour l’opposition. Le CNJ invite plutôt les acteurs politiques à se pencher sur la demande sociale et l’emploi des jeunes qui sont des questions qui restent entières. Pas de place pour la violence, l’heure est au dialogue, à la concertation pour trouver un consensus semble rappeler le conseil national de la jeunesse qui se démarque de toute prise de position dans cette affaire.

L.BADIANE pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. Coly dit

    Les gens de Bignona ne sont pas dupes, ce sont des intellectuels, ils savent que Macky est un dictateur pire que Yahya Jammeh, Macky connaitra un sort pire que celui de Bagbo, le travail vient de commencer.

Les commentaires sont fermés.