Modern technology gives us many things.

Bignona : Macky s’attire les foudres de l’UFD

nfally colyLes membres de l’UFD (l’Union pour le Fédéralisme et la Démocratie), le parti dirigé par l’honorable député Tété Diédhiou, ne sont pas du tout satisfaits de leur compagnonnage avec la coalition présidentielle et c’est son coordonnateur régional Mr Nfally Aliou Coly qui l’a fait savoir Dimanche. En effet, les fédérateurs de Bignona estiment que leur parti n’a pas était servi à la hauteur de son engagement. Pour rappel, l’UFD est l’un des 1ers partis qui ont porté la candidature de Macky dans la coalition « Macky 2012 ». Tout en écartant l’idée d’un partage du gâteau, NFally Aliou Coly (photo ci dessus) dit ne rien comprendre du traitement fait à leur formation politique malgré sa contribution décisive dans la victoire de Macky Sall. Malgré tout, les partisans de Tété croient à Benno Bokk Yakaar même si c’est avec des réserves. Mais pour Aliou Coly, l’UFD est un parti souverain qui saura prendre ses responsabilités quand il le faudra. Mr Coly dénonce aussi « une mauvaise politique d’urbanisation de la commune de Bignona » et estime que « Bignona a cessé de fonctionner depuis la mort d’Emile Badiane » (ancien maire de Bignona mort en 1972), il promet de corriger tout cela si son parti gagne les locales.

mamadou sagnaL’UFD était en assemblée générale ce Dimanche à Bignona et selon son coordonnateur  départemental Mr Mamoudou Sagna (photo ci-contre), leur parti ira aux locales avec ses candidats. Dans la commune de Bignona, le candidat est leur coordonnateur régional Nfally Aliou Coly. Mr Sagna se veut clair, « l’UFD ira au élections seule ou avec une coalition dont elle sera la locomotive ». L’option est donc bien claire, plus pour l’UFD de jouer les seconds rôles à Bignona. Selon Mr Sagna, sans verser dans la démagogie, leur candidat est capable de faire mieux que Mamadou Lamine Keita vue son parcours, ses relations et son engagement dans le domaine du développement. L’UFD est dans une dynamique de massification et ses responsables promettent de faire mal aux prochaines échéances électorales. Les libéraux et les « apéristes » sont avertis.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.