Modern technology gives us many things.

Bignona : le M23 rejette le parrainage et se met sur le pied de guerre

Le système de parrainage que le gouvernement veut instituer pour la prochaine présidentielle « est dangereux pour la stabilité du pays » selon le M23 de Bignona. Cette position a été réaffirmée Samedi à l’occasion d’une rencontre de sensibilisation en vue du renouvellement des instances. L’affaire Khalifa Sall s’est également invitée à cette réunion.

La coordination du mouvement du 23 Juin (M23) a réuni les acteurs à Bignona Samedi pour préparer l’assemblée générale de renouvellement. L’occasion a été saisie pour se prononcer sur les questions d’actualité notamment politique. Ainsi, le M23 condamne la volonté affichée des autorités d’instaurer le parrainage pour la présidentielle de 2019. Pour le coordonnateur Seydou Goudiaby et ses camarades de la société civile et de certains partis de l’opposition, c’est un précédent dangereux pour la démocratie et la stabilité du pays. C’est la raison pour laquelle ils comptent se mobiliser pour se joindre aux autres forces vives et à tous les sénégalais épris de tranquillité et de respect de la constitution pour combattre par tous les moyens légaux ce vœux de Macky Sall. Le M23 de Bignona ne comprend pas que Macky reconduise les mêmes pratiques qui ont fait Wade a été chassé du pouvoir alors que l’actuel locataire du palais était dans ce combat. Seydou Goudiaby conseille à Macky de ne pas écouter ceux qui le mène vers cette dérive sinon,  qu’il sache que le projet sera combattu à tout point de vue.

Le M23 a fait un glissement sur l’affaire Khalifa Sall pour fustiger une justice sélective et craint pour le Sénégal car pour ses membres, un pays où la justice n’est pas rendu au peuple va tout droit vers la catastrophe.

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.