Modern technology gives us many things.

BIGNONA : Les élèves sont encore dans la rue

élèves 2Les clubs de médiation installés dans les différents collèges et lycées de Bignona étaient sur le point de réussir l’une de leur mission qui était d’éviter les grèves d’élèves. Mais ce matin encore, les élèves du CEM de Tenghori Transgambienne ont paralysé le système éducatif avec une grève qui les a conduits dans plusieurs établissements. Les potaches réclament des professeurs de mathématiques et sciences de la vie et de la terre (SVT). Pour marquer leur coup, il fallait nécessairement avoir le soutien du plus gros lycée de la commune, le lycée Ahoune Sané. Ici, ils ont trouvé une résistance forte ce qui a retardé le démarrage de leur assemblée générale tenue devant le portail dudit lycée. Il s’en est suivi des jets de pierres et des courses poursuites. Finalement ils vont observer une grève renouvelable de 72 heures. Du côté du lycée Ahoune Sané, les élèves ont décidé de soutenir leurs camarades pour seulement 24 heures, donc ils vont reprendre les cours demain Jeudi. L’objectif non avoué des élèves d’anticiper sur les vacances échoue à cause de la non implication du Lycée, locomotive, ces 10 dernières années, des grèves cycliques d’avant NOEL. Dans ce lycée, il est mis sur pied, dès le début de l’année, une politique de dialogue avec le club de médiation et leurs professeurs encadreurs. Cette démarche qui a à son actif plusieurs rencontres est entrain de porter ses fruits. Reste à savoir jusqu’à quand.  Mais une chose est certaine, si le lycée Ahoune Sané ne s’emballe pas, on aura réussi un coup jamais égalé depuis plus de 10 ans

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.