Modern technology gives us many things.

Bignona – Coopération transfrontalière : Les jeunes du Sindian et de la Gambie pour paix

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’inspecteur de l’éducation et de la formation de Bignona 1(photo) a affirmé « qu’une école où il y a la paix, a plus de chance de faire de bon résultats ». Pour lui, la paix est une condition indispensable pour améliorer les performances scolaires des enfants, même s’il soutient que certains ont pu se détacher du lot et réussir dans des conditions très difficiles. L’inspecteur a fait cette déclaration à Sindian (Bignona) où il prenait part à la 7ème édition de l’ « école internationale d’été de la jeunesse » organisée par les ambassadeurs de la paix de Gambie en partenariat avec le Comité de Pilotage du Fogny (COPI).
Dans le cadre de la coopération transfrontalière, le COPI entretient des relations de partenariat avec plusieurs organisations non gouvernementales comme les ambassadeurs de la paix de la république de Gambie qui organisent depuis 2001 une « école internationale d’été de la jeunesse ». Cette initiative favorise la tolérance et le sens de l’
unité parmi les jeunes, et les dotera des compétences nécessaires pour promouvoir une culture de paix et de non-violence, la coopération internationale, l’amitié, la compréhension et l’intégration des jeunes d’Afrique, discuter des stratégies pour sortir les populations d’un passé violent et troublé vers un avenir où la paix et le développement seront au centre.
La 7ème édition qui regroupe près de 200 personnes a démarré depuis le 16 Août et ceux jus
OLYMPUS DIGITAL CAMERAqu’au 31 de ce mois à l’école de SEN dans la communauté rurale de Bansang en Gambie sous le thème : « dans la recherche de la paix en l’Afrique ». Plusieurs ateliers et thèmes sont développés au cours de ce camp de vacance : droits de l’homme, paix et gestion non violente des conflits, gouvernance et responsabilité, éducation civique entre autres. Dans leur programme, ils prévoient des activités délocalisées qui permettront aux participants de se rendre dans une localité (généralement du Sénégal) pour discuter avec les jeunes de la nécessité de la paix. Cette année c’est le Fogny (Bignona) qui est choisi pour abriter les activités délocalisées. Les 200 jeunes du camp de Gambie ont rejoint 200 autres du Fogny pour échanger sur les thèmes cités plus haut.
L’inspecteur Yaya Coly a exhorté les jeunes à continuer cette mission quelques soient les difficultés qui sont in
hérentes à toute action visant le cœur et l’esprit de l’individu. Il conclura en ces termes :
« le Sénégal et la Gambie entretiennent des relations très profondes et les deux pays ont le même peuple par conséquent les jeunes doivent avoir le même objectif ».
Pour le parrain Mr Yaya Sagna du Ministère de l’éducation, « la paix et la guerre sont deux lois du monde mais la paix est la loi de Dieu, donc elle est inéluctable ».

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.