Modern technology gives us many things.

BIGNONA : Chrétiens et Musulmans fêtent les Saints et pleurent leurs morts

abbé joseph gomis bignonaC’est dans la ferveur et le recueillement que les chrétiens et les musulmans de Bignona ont fêté la Toussaint. Une messe a été dite à l’occasion et était dirigée par l’Abbé Camille Joseph Gomis (photo), Curé de la paroisse Notre Dame de Lourdes de Bignona. Dans son homélie, l’Abbé Gomis s’est adressé aux fidèles en attirant leur attention à partir des passages de l’évangile pour expliquer le sens et la signification spirituelle et morale de la Toussaint. Il demandé aux chrétiens et à toute l’assistance d’œuvrer pour la paix et non pour la Guerre et d’être en communion permanente avec l’église du ciel. Il les a également exhortés à communier tous les jours avec les saints.  « Que cette communion ne s’arrête pas aujourd’hui, elle doit être permanente » a-t-il lancé. Pour donner une portée à son homélie, le Curé a évoqué l’histoire de Saint Jean pour capter l’attention de son auditoire imperturbable tout au long de la messe. Pour terminer, l’Abbé Camille Joseph Gomis a invité l’assistance à avoir une pensée pour les frères et sœurs qui sont auprès de Dieu. Des prières sont formulées par la suite  pour le retour de la paix en Casamance.

La fête de commémoration des morts est normalement prévue pour le 2 Novembre mais pour des raisons de liées au calendrier (non férié), cette célébration est jumelée à celle de la Toussaint. C’est pourquoi après la messe, chrétiens et musulmans se sont rendus ensemble dans les différents cimetières pour prier pour tous les morts. Des gerbes de fleurs sont déposées au pied des tombes et certains n’ont pas pu retenir leurs larmes gagnés qu’ils étaient par l’émotion provoquée par les souvenirs douloureux de la perte de leurs parents.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.