Modern technology gives us many things.

Bignona : Bandjikaki n’a pas d’électricité

délestage électricitéLes jeunes de Bandjikaki dans le département de Bignona (Sud), ont déploré le blocage du programme de l’électrification rurale dont a bénéficié leur village depuis trois ans.

‘’Nous trouvons inadmissible qu’un village comme Bandjikaki qui est géographiquement bien situé ne puisse pas bénéficier d’une électrification. L’électricité constitue aujourd’hui un élément indispensable pour le développement’’, a déclaré Mamadou Lamine Badji, un jeune de la localité.

Il s’exprimait, mardi, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des journées culturelles et sportives (24 au 26 décembre) dont le parrain est le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé.

Mamadou Lamine Badji, un natif de la localité vivant à Dakar, a renseigné que son village a bénéficié du programme d’électrification rurale depuis trois ans, avec la livraison des fils et des poteaux électriques.

‘’Jusqu’à présent, nous nous sommes rendus compte que tout cela n’a pas été concrétisé sur le terrain. C’est la raison pour laquelle, nous avons voulu savoir les raisons du blocage de ce projet’’ a-t-il souligné.

Badji a soutenu que les jeunes avaient pris la décision de marcher l’année dernière pour réclamer l’électrification de Bandjikaki, précisant que le sous-préfet de Kataba leur avait conseillé de surseoir à la manifestation? Celui-ci leur promis de prendre personnellement les initiatives nécessaires pour que le village soit électrifié.

‘’Mais jusqu’ici rien n’est fait. Nous souhaiterions que Bandjikaki soit électrifié comme tous les autres villages, parce que nous ne voulons pas utiliser d’autres méthodes que nous considérons comme inutiles’’, a déclaré Mamadou Lamine Badji, un des initiateurs des journées culturelles et sportives.

Le président conseil rural de Kataba 1, Abdoulaye Badji, a confirmé que tout le matériel a été acheminé à Bandjikaki depuis trois ans pour que les travaux d’électrification puissent démarrer.

‘’Malheureusement, nous sommes gênés chaque jour par ce matériel qui est encombrant et qui ne nous apporte pas de la lumière’’, a affirmé l’élu local, relevant qu’il a fait de l’électrification de Bandjikaki ’’une bataille personnelle’’.

M. Badji a informé qu’il a adressé plusieurs correspondances à l’Agecne sénégalaise d”électrification rurale (ASER) pour demander des informations sur les tenants et les aboutissants du projet.

Il a soutenu que les responsables de l’ASER lui ont dit que le chantier de l’électrification de Bandjikaki a été gagné par une entreprise indienne qui a par la suite sous-traité avec un entrepreneur sénégalais.

Le PCR de Kataba 1 a fait savoir que l’entreprise sénégalaise qui devait assurer les travaux est malheureusement tombée en faillite, d’où les retards notés dans le démarrage du programme de l’électrification.

 

Les commentaires sont fermés.